Strut réédite African Rythms 1970-82 de Oneness of Juju

Sans plus attendre on plonge dans cette époque incroyable des années 70 aux États-Unis, où quelques noirs bien dotés question instruments et créativités se sont servi de la musique pour se réinventer leurs racines endolories par l’esclavagisme, où quelques noirs qui maîtrisaient bien le groove ont propulsé leur sillon dans un un futur résolument afro, où quelques noirs qui n’avaient pas peur de leur puante sueur ont posé les jalons du funk ! Ces quelques noirs ? Leurs noms sont désormais mythiques : il y a les camarades de Funkadelic et Pharoah Sanders, il y a les deux astres Sun Ra et James Brown, et puis il y a aussi un groupe, peut-être pas l’un des premiers qui vient en tête, mais qui depuis 1970 n’a jamais cessé de forger le cuivre d’un son résolument tourné vers Motherland, vers l’Afrique… Oneness of Juju!

Orchestre mythique pour les amateurs de funk afrofuturistes, de hard jazz afrocentré, de soul qui prend le large, les Oneness of Juju sont en première ligne depuis qu’ils ont croisé le jazzman sud-africain Ndikho Xaba à San Francisco en 1970. Emmené par Plunky J. Branch, le groupe n’a eu de cesse d’injecter une bonne dose de magie ouest-africaine au funk de la west coast, d’agiter un chapelet de grigris au rythme des percussions, de surfer entre le RnB naissant, la funk, et l’afrobeat dont ont devinait les contours depuis New York, Richmond ou Washington. Et c’est une partie de cette histoire née sur des scènes brûlantes, et dans la moiteur des studios que nous invite à découvrir, ou plutôt à redécouvrir le label Strut, en rééditant une compilation parue initialement en 2001, et portant un intitulé reprenant le nom d’un des albums phares du groupe, African Rhythms 1970​-​1982.

Un double disque, ou triple vinyl, dont la parution est attendue pour juillet prochain, qui plonge dans un bain d’afrofunk bouillonnant, qui se fait lessiver par des synthés frénétiques, s’envole dans d’autres cieux à la poursuite ici d’une flûte angélique, là d’un saxophone furieux… une compilation pour croiser le chemin d’un groupe majeur de la musique américaine tournée vers l’Afrique, Oneness of Juju !

Oneness of Juju – African Rhythms 1970​-​1982 :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « African Rhythms 1970 – 1982 » la dernière réédition du groupe américain Oneness of Juju, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

3 réflexions au sujet de “Strut réédite African Rythms 1970-82 de Oneness of Juju”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.