Santrofi, l’oiseau rare ou l’incontournable nouvelle garde du highlife ghanéen

Mon premier a fait résonner sa musique dans toute l’Afrique et reste inconnu, mon second est célèbre, mais n’a jamais encore sorti de disque, mon tout tire sur la corde sensible, celle du highlife, et fait vibrer la pulsation profonde du Ghana… qui suis je ? Facile ! Le nouveau band ghanéen qui fait fureur en ville comme à la campagne… Santrofi !

Santrofi est né de la rencontre de huit musiciens qui ont essaimé les scènes africaines au côté de n’importe qui… et ne voyez pas dans ce qui une marque de condescendance, mais il faut bien avouer qu’on retrouve les membres de Santrofi aussi bien en train de se former au côté de légende du highlife comme Pat Thomas, Ebo Taylor, ou Gyedu Blay Ambolley, que de faire le coup de poing sur un hit azonto avec Sarkodie, ou de cachetonner sur la tournée de la superstar nigériane 2Face Ibidia… la polyvalence ! Mais ces huit gaillards rudement bien montés… question instruments et cuivres, ont une passion commune, celle du highlife.

Et quand ils se retrouvent au sein de Santrofi — du nom d’un oiseau rare et symbole de chance de la mythologie Akan, un oiseau aux couleurs bariolées et aux quatre ailes… une libellule ? — les huit bonshommes emmenés par le bassiste et producteur Emmanuel Ofori, font danser les foules et les guitares, font transpirer le cuivre et les danseurs, et leurs voix enrobent langoureusement le micro et les auditeurs ravis que nous sommes ! Et alors que le nom de Santrofi commence à résonner ici et là chez les festivaliers, les professionnels de la musique, et autre mélomane en tout genre, alors qu’ils n’ont toujours pas sorti de disque… le groupe s’apprête à palier à ce manquement en sortant Alewa, une petite douceur discographique à paraître chez Outhere Records, un bonbon, un petit berlingot de highlife, leur premier à marquer le vinyl… et probablement pas leur dernier !

Santrofi – Alewa :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Alewa » le premier disque des ghanéens de Santrofi, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.