L’instant Vinyl : 94. Waw Coumba de Alioune Kassé

Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre série « L’instant vinyl », cette rubrique dédiée aux pépites du passé, où nous dépoussiérons et partageons avec vous des disques qui ont marqué l’histoire de la musique. Et pour ce quatre-vingt treizième opus, nous quittons la Côte d’Ivoire (cf. l’instant vinyle n° 93), pour nous rendre au Sénégal, et y découvrir la cassette Waw Coumba…à toutes les femmes de Alioune Kassé et le Kassé Star.

Direction le Sénégal pour découvrir ou redécouvrir Alioune Kassé, un musicien à la parenté célèbre, ça il s’agit du fils de Ibrahim Kassé, le patron du club de Dakar Le Miami, celui là même qui, avec son célèbre orchestre le Star Band, a propulsé sur le devant de la scène des artistes comme Labah Sosseh, Pape Seck, l’orchestre Baobab, et même un certain Youssou N’Dour.

C’est donc dans cet univers bouillonnant, entouré de la musique venant des quatre coins du pays, et surtout bercé par les pères du mbalax sénégalais que Alioune Kassé a grandi — il a d’ailleurs officié au sein du Star Band dès ses 16 ans — et s’est forgé son propre style de mbalax qui part chercher des inspirations un peu partout au Sénégal et même au-delà, ce qu’il aime a appelé sa valse africaine. Alors quand son père est décédé en 1992, Alioune et ses frères ont pris les commandes du Star Band, renommé pour l’occasion l’orchestre Kassé Star, et ont officié quelques années, rentrant en studio pour enregistrer plusieurs cassettes et albums entre 1994 et 2001.

Et aujourd’hui nous vous proposons d’écouter la cassette intitulée Waw Coumba… à toutes les femmes qui est paru en 1996 en indépendant, sans avoir le soutien d’une maison de disque ; on peut peut-être parler alors d’indie mbalax ?! Enregistrée au Studio 2000 de Dakar, cette cassette développe une musique métisse, qui tout en étant vivement guidé par le rythme bondissant du mbalax, part, au fil des chansons, puiser autant du côté du folklore sénégalais, que de la salsa ou même du reggae ; notamment avec les accents dub de la basse sur le titre « Dome Dévalué » qui clôture la cassette.

Alioune Kassé et le Kassé Star – Waw Coumba… à toutes les femmes :

Tracklist :
1. Walo
2. Aye
3. Diongama
4. Adama
5. Yaye Boye
6. Dia Dieuf
7. Leumbeul
8. Dome Devalue

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur “ Waw Coumba… à toutes les femmes“ de Alioune Kassé et le Kassé Star, notre instant vinyle de la semaine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “L’instant Vinyl : 94. Waw Coumba de Alioune Kassé”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.