Jay Mita, Sisso, The Modern Institute, Errorsmith sont à la villa

Si la réputation du festival de musique électronique Nyege Nyege, qui tous les ans fait bruisser la forêt tropicale ougandaise à grands coups de crossfader, n’est plus à faire, le label qui lui est lié, Nyege Nyege Tapes, lui, continue de prendre de l’ampleur et de surprendre par l’originalité de ses parutions. Sa dernière en date c’est Jay Mita and Sisso meet the Modern Institute at the Villa feat. Errorsmith, qui, comme son nom l’indique, est une rencontre entre tous ces artistes.

C’est en marge de l’édition 2018 du festival que les piliers de la scène électronique underground tanzanienne, Jay Mita et Sisso, se sont enfermés à la Villa, non loin de Kampala, avec les Écossais de The Modern Institute, et le producteur allemand Errorsmith, et pendant une semaine ils ont enregistré pas moins de 50 titres ! Et c’est 20 de ces créations qui investissent ce Jay Mita and Sisso meet the Modern Institute at the Villa feat. Errorsmith, qui se divise en un album numérique de 9 pistes, et… une cassette, oui, une vraie cassette, avec bande magnétique et boîtier en plastique (crayon pour rembobiner la bande non fourni !).

Mais au lieu de parler emballage, on ferait mieux de parler musique ! Les quatre musiciens produisent ici un crépitement électronique survolté qui nous conduit aux confins du singeli, du soca et de la makina, le tout sauce Nyege Nyege ! Le tourbillon techno est tel qu’il prend l’auditeur à une extrémité et l’abandonne à l’autre, un peu comme un glaçon à moitié fondu, au fond d’un verre de soda que vous continuez à faire buller avec votre paille, en tentant d’aspirer les dernières gouttes de liquide ! Et maintenant… à vos lecteurs cassettes !

Jay Mita and Sisso meet the Modern Institute at the Villa feat. Errorsmith :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Jay Mita and Sisso meet the Modern Institute at the Villa feat. Errorsmith » la derniere parution du label Nyege Nyege Tapes, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.