Rapasa Nyatrapasa Otieno, les rives du lac Victoria et un album

Le musicien kényan Rapasa Nyatrapasa Otieno nous invite à un voyage enchanteur avec la sortie de son dernier album intitulé Jopango. Cet opus musical s’avère être un périple remarquable qui nous conduit le long des rivages du Nam Lolwe, autrement dit le lac sans fin en langue luo, plus communément connu sous le nom de lac Victoria. Ce voyage ne se limite pas à une exploration géographique, car il nous transporte également dans le temps, à une époque où les musiques traditionnelles luo rencontraient le benga naissant.

Tissant sa magie avec le nyatiti, une lyre traditionnelle luo, Rapasa Nyatrapasa Otieno plonge dans l’univers sonore luo. C’est cet univers qui, au début des années 40, a donné naissance au benga. À cette époque, les musiciens, s’appropriant les instruments occidentaux, tentaient d’imiter les sonorités des nyatiti avec leurs guitares. Aujourd’hui, Otieno inverse ce processus en réinjectant le nyatiti dans un contexte musical contemporain.

Entre échos du passé et la résonance du présent, le musicien kényan laisse danser les notes de sa lyre dans un grand jeu de poésie et de musique, une ondulation sonore où le nyatiti est rapidement rejoint par des voix et des chœurs, des guitares et des percussions, mais aussi d’autres instruments traditionnels kényans comme l’orutu ou l’obokano.

Avec Jopango, Otieno rend un vibrant hommage à ses ancêtres et aux pionniers de la musique benga, tout en établissant une connexion entre les héros musicaux d’antan et les jeunes générations actuelles, qui ne sont parfois que peu informées des traditions musicales luo et de leur riche histoire.

Rapasa Nyatrapasa Otieno – Jopango:

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Jopango » le dernier album de l’artiste kenyan Papasa Nyatrapasa Otieno, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.