Nazar débarque chez Hyperdub avec son guerrilla kuduro brutal et intime

Le label britannique Hyperdub Records continue son exploration des musiques électroniques qui tapent dure et sortent des schémas traditionnels de la house music à papa en signant Nazar, un jeune producteur angolais qui s’apprête à sortir chez eux sont premier album, Guerrilla.

Le producteur angolais avait déjà montré ce dont il était capable sur un précédent EP, Enclave, où l’on pouvait découvrir ce qu’il aime à appeler son rough, c’est-à-dire un kuduro qui se rapproche beaucoup plus d’une expérimentation sonore brute et sombre, parcourue par les échos secs d’un son marqué par des beats noirs et par la guerre civile angolaise, que d’un joyeux « Wegue Wegue » qu’on danse en ligne !

Et de guerre civile, il va encore en être question sur ce nouvel album, il faut dire que le disque est inspiré par la vie du père de Nazar, Alcides Sakala Simões, ancien général de la rébellion, et aujourd’hui personnalité politique angolaise, qui a raconté sa vie dans un livre, Memorias de Um Guerrilheiro, qui sert de pierre d’achoppement à ce curieux disque, Guerrilla, qui arrivera sur nos platines en février prochain, chez Hyperdub Records.

Retrouvez ci-dessous le player du disque, grâce auquel vous pouvez en découvrir un premier extrait, « UN Sanctions », et accéder aux précommandes. On vous met aussi en dessous un player pour écouter Enclave… on sait jamais, hein ?!

Nazar – Guerrilla :

Nazar – Enclave :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Guerrilla » le dernier album du producteur angolais Nazar, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 réflexions au sujet de “Nazar débarque chez Hyperdub avec son guerrilla kuduro brutal et intime”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.