Money Badoo, la nouvelle PORN$TAR sud-africaine à suivre

…on espère vraiment que vous n’avez pas cliqué sur ce lien en espérant trouver réellement un sujet sur une quelconque nouvelle star du porno africain ! Mais bon si c’est tout de même le cas… vous pouvez partir, ou rester et découvrir le premier album, certes intitulé PORN$TAR, d’une jeune artiste sud-africaine, Money Badoo, qui, certes, n’a ni froid aux yeux, ni peur de la provocation, mais n’a tout de même pas grand-chose à voir avec la pornographie… Quoi que elle aborde dans ce premier album des sujets tel que la libération sexuelle, et les amours juvéniles, qui, on le sait, sont souvent abreuvés de pornographie en tout genre. Mais arrêtons-nous de parler de pornographie et concentrons-nous sur la PORN$TAR en devenir !

Avec cet album, Money Badoo nous raconte le parcourt émancipateur d’une jeune africaine, d’une jeune artiste sud-africaine, et produit un joli disque de rap qui vas taquiner des vapeurs rnb ou trap, et des sphères nuageuse, cloud rap disent les anglophones. Un disque sur lequel on croise tout le microcosme sud-africain dans lequel la chanteuse gravite, et des artistes auprès desquels on avait déjà pu l’apercevoir sur quelques feats et singles déjà parus, comme une certaine lordkez, ou encore le slammeur Maglera Doe Boy. Il faut également citer la présence des rappeurs Sliqe et Yanga Chief, ou encore de la jeune signature de Def Jam Africa, Ricky Tyler.

Alors ? Money Badoo? Mieux qu’une PORN$TAR, non ?!

Money Badoo – “PI$TOL POP”:

Money Badoo – PORN$TAR :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « PORN$TAR » le dernier album de la rappeuse sud-africaine Money Badoo, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.