Rice Krispies, cœurs violets, et Juicebox au programme du dernier lordkez

On vous en parliez il n’y a pas si longtemps, à la fin de l’année dernière à vrai dire, dans ce post que vous pouvez retrouvez en cliquant ici, alors que nous étions dans l’attente de la sortie de son second EP, CharcottaCharcotta est sorti et fut très bon, et nous voilà de retour, ou plutôt la voilà de retour, avec la sortie d’un nouvel EP qui fait la part belle à sa soul suave et adulescente, sa pop mutine… elle c’est la chanteuse sud-africaine lordkez, et son nouvel EP que l’on sort d’un écrin de soie violette c’est Juicebox.

Ambiance éthérée et élégante, voix qui effleure et affleure sur des synthés fardés de couleurs et des instrus aux pulsations tranquilles, nu soul moderne et épurée, RnB alté, pop sucrée, juteuse même, c’est le cas de le dire, oui, avec ce nouvel EP, avec cette Juicebox, lordkez réussit une fois de plus à nous happer dans son univers, ici teinté de violet. La chanteuse sud-africaine, Keziah Zoë Meyers de son vrai nom, oscille entre miaulement lascif et paroles suspendues dans l’éther des prods toujours finement ciselées de cet EP. Et pour ajouter une petite touche graphique, lordkez nous dévoile aussi le clip malicieux du titre « Rice Krispies », où elle convie sa compatriote, la dangereuse Money Badoo, à une pyjama party singulière !

Alors que cela fait à peine plus d’un an depuis la sortie de son premier EP, et à 22 ans, lordkez est en voie de s’imposer comme l’une des nouvelles jeunes artistes incontournables du paysage musical alternatif d’Afrique du Sud.

lordkez ft. Money Badoo – “Rice Krispies” :

lordkez – Juicebox :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Juicebox » le dernier EP de la chanteuse sud africaine lordkez, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.