Un bonus gorgé de tradition dans la sacoche de Blick Bassy

Le chanteur et musicien camerounais Blick Bassy qui avait sublimé notre année 2019 avec la sortie de son album 1958, sur lequel il revenait musicalement, joliment, et ardemment sur l’indépendance de son pays, le Cameroun, et ses héros, est de retour en 2020 avec la parution d’un titre bonus, « Mbog », issue de la session d’enregistrement de 1958, et qu’il avait gardé jusqu’alors dans sa besace.

Et l’on peut dire qu’en cette période trouble, où le monde va, probablement et irrémédiablement, au-devant d’un drame ou d’un changement, et peut-être même des deux, ce titre, ce « Mbog » tombe à point nommé ! Car cette chanson, outre son orchestration presque cinématographique qui accentue la gravité des « Anh anh anh Anh » qui rythment le morceau, et le constat amer d’un village (continent) dont les richesses ont été pillées, les valeurs piétinées, est une réflexion, ou plutôt disons un appel, sur lequel Blick Bassy enjoint ses auditeurs à se reconnecter avec leurs racines, de renouer avec leurs traditions, et tout ce qui fait ce que nous sommes…

Un conseil exécuté musicalement avec tout le brio et la sensibilité que l’on connaît à Blick Bassy, et qui semble assez pertinent à prendre en compte pour l’après coronavirus, quel qu’il soit.

Blick Bassy – “Mbog” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Mbog » le dernier titre de l’artiste camerounais Blick Bassy, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Un bonus gorgé de tradition dans la sacoche de Blick Bassy »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.