Hûli, une histoire de house, de papous, et de Tropical Bangers

Au départ, il y a une track d’un artiste indien qui répond au doux nom de Aroma… non, en fait ce n’est pas tout à fait exact de dire ça, commençons vraiment au commencement ! Au départ, il y a les hautes terres méridionales de Papouasie-Nouvelle-Guinée, et il y a un peuple papou qui occupe ce territoire, les Hûli. Et c’est ce peuple qui a inspiré au producteur indien Aroma, une composition house, organique et hypnotique, un brin tribale, même s’il faut prendre l’expression avec des pincettes.

Cette production, sobrement intitulée « Hûli », par la magie des voyages, fussent-ils virtuels et musicaux, est tombée dans l’escarcelle du collectif Amstellodamois Mèraque ; collectif qui ne cache pas son amour pour les sonorités venues d’un peu partout, et plus particulièrement encore pour celles d’Amérique latine, des Balkans, et du Moyen-Orient. Les Hollandais revisitent donc cette house papoue, ou indo-papoue, à leur sauce, en y ajoutant des clarinettes intimes, des darboukas et des ouds doucereux pour orientaliser tout ça… et on se retrouve avec ce joli exemple d’house organique et plurielle, qu’est le remix de « Hûli » qui nous intéresse aujourd’hui.

Et avec un titre inspiré par des Papous, composé par un indien, et remixé par des Hollandais… c’était tout naturel qu’un label portugais, basé à Porto, Ohxala Records, s’y intéresse et décide de l’intégrer à son Tropical Bangers Vol. IV, quatrième volet de sa série de compilation dédiée à la house organique et ethnique ; qu’on vous laisse découvrir ci-dessous (spoiler, il y a quelques pépites !).

Aroma – “Hûli (Mèraque Remix)” :

Ohxala Records – Tropical Bangers Vol. IV :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Hûli » le nouveau remix du collectif Mèraque, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.