From Thutlwane To The World le manifeste rough de Toxicated Keys

Bon autant le dire… ces derniers mois… on en a bouffé de l’amapiano, sous toutes ses sauces, allant des puristes sud-africains du genre, les Kabza De Small et compagnie, aux expérimentations les plus lointaines comme avec les néo-zélandais de Fat Freddy’s Drop, ou encore aux opportunistes qui prennent le rebond sur le beat, ou le beat sur le rebond, notamment dans l’industrie musicale nigériane. Alors… on comprendrait que vous n’ayez pas envie d’un nouveau post de plus sur un disque d’amapiano. Et pourtant on va vous demander d’aller tout de même jusqu’au bout de cet article, et surtout de cliquer sur le player ci-dessous, celui du disque From Thutlwane To The World de Toxicated Keys, car vous y découvrirez de l’amapiano… un peu différent, un peu plus… 

Rough ! Voilà c’est ça le mot qu’on cherchait ! Comme presque toujours avec les évolutions de la musique sud-africaine on retrouve deux gamins derrière cet album, de jeunes producteurs de 18 et 19 ans originaires de Mamelodi East, un township de Pretoria. Deux jeunes producteurs, gavés d’amapiano, de gqom, de deep house, deux jeunes producteur qui ont ingérés toutes ces variantes, tous ces rythmes, deux jeunes producteurs nourris à la musique électronique depuis leur plus jeune âge, et qui, avec quelques-uns de leurs camarades du quartier, viennent de lancer la nouvelle vague d’amapiano, le rough amapiano.

Une version qui conserve la langueur irrépressible du beat, presque insidieux, qui au fur et à mesure fait sauter tous les verrous mentaux de votre inhibition, pour vous ramener vers la piste de danse, mais une version aussi qui a gommé tous les caractères un peu mièvres du genre, pour se concentrer sur le claquant des basses, la robustesses du beat… en fait… on cherchait à faire des analogies avec la musique industrielle, ou encore avec Louis Durey et le Groupe des Six, mais, ce n’est pas la peine, comme son nom l’indique très bien le rough amapiano, c’est de l’amapiano brut et dépouillé, un amapiano qui se concentre sur l’essentiel, qui ne garde que la stricte architecture du genre en en amplifiant les mouvements. Et tout ça, c’est à découvrir sur From Thutlwane To The World de Toxicated Keys qui vient de paraitre sur le label français PSSNGR. 

Toxicated Keys – From Thutlwane To The World :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « From Thutlwane To The World » le dernier album du groupe sud-africain Toxicated Keys, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.