Quand Ayala a des Views sur les musiques africaines

À la manœuvre de l’album qui nous intéresse aujourd’hui, Views, on retrouve le label Batov Records qui s’aventure hors des eaux du Moyen-Orient dans lesquelles il a l’habitude de caboter, pour partir dans un vrai voyage au fin fond de l’Afrique et de ses musiques, avec pour guide le producteur italien Ayala ! Véritable amoureux des rythmes d’Afrique, et surtout de ceux de l’afrobeat et de l’afrofun, et de l’afrodisco et de l’afro… ouais, bon un peu tout ce qui groove bien et auquel ou peut accoler le préfixe afro, Ayala renoue donc avec ce disque avec ses passions profondes, et il le fait bien, très bien même ! 

Sur quelque 7 titres, le musicien italien imprime son empreinte électronique sur les rythmes du continent, il laisse des beats gonflés par la machine s’immiscer dans le cortège d’une « Caravan » d’afrobeat, il fait chalouper un sax et une flute du côté de Lagos avec « From Africa », il intègre aussi un peu d’Italie en Afrique… et là on ne parle pas des malheureuses expériences coloniales italiennes en Libye, et dans la corne de l’Afrique ! Oui, au milieu des rythmiques et des grooves afro, Ayala glisse quelques ambiances et quelques synthés qui sentent bon le disco italien des années 70, oui sur cet album on sent l’ombre des légendes de l’afrobeat autant que celles l’italo disco et des Moroder en tout genre !

Oui les Views d’Ayala sur l’Afrique valent le coup d’œil, mais surtout d’y prêter une oreille attentive… et en plus a vient de sortir chez Batov Records !

Ayala – Views :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Views» le dernier album de l’artiste italien Ayala, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.