Bushboy de Say3, ou l’entêtante rencontre du gqom et de l’afrobeat

Bushboy de Say3 (vous pouvez le prononcer Say Three si ça vous fait plaisir, mais c’est en fait Saye), voici un EP qui va nous faire tourner la tête, qui va nous emmener au bord de l’ivresse sonore, là où les claps et les beats dans leurs rondes incessantes commencent à vous faire vriller le cerveau et les oreilles, et où votre esprit commence à accepter l’idée de s’abandonner aux génies tournoyants de la musique !

Faut dire que la petite et rouge pépite du producteur originaire d’Atlanta, et qui vient de paraître chez le très britannique Club Djembe, a quelques atouts dans la manche question entêtement… Non, pas que Say3 ait la tête particulièrement dure, mais plutôt qu’il réussit parfaitement à agencer et allier les grooves subtils et enivrants de l’afrobeat, ceux que petit déjà il découvrait dans la collection de disques de ses parents, à la force et la puissance d’une machinerie électronique plus contemporaine. Et de nos jours quand on s’intéresse un tant soit peu aux arcanes de la musique électronique comment passer outre l’une de ces plus excitantes moutures… le gqom sud-africain !

Ce Bushboy qui sort du djembé réussit donc le tour de force de concilier gqom, house et afrobeat oui rien que ça ! Et pour l’aider à l’ouvrage Say3 a su s’entourer, en rameutant le jeune prodige du gqom de Durban, DJ Lag, pour un « ATL to DBN » qui marquera le disque et les esprits !

Say3 – Bushboy :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Bushboy » le dernier EP de l’artiste américain Say3, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.