Amal, les espoirs et les larmes de FORM pour le Liban

Emmené par le chanteur franco-libanais Hausmane, le groupe de musique électronique français FORM prend fait et cause pour le Liban dans un petit EP vibrant et poignant, Amal ! Sur ce disque qui se divise en quatre titres on éprouve les états d’âme d’Hausmane, qui depuis Paris à vu le pays dont il est originaire s’effriter, se ternir, et puis être souffler par cette terrible explosion dont nous avons encore tous les glaçantes images en mémoire… et… depuis sombrer plus profondément encore dans une crise qui voit des atermoiements politiques absurdes, de grandes fortunes pourrissantes planter un peu plus leurs griffes dans le dos d’un peuple déjà exsangue…

De la souffrance, de la colère, de la tristesse, mais aussi de l’espoir, c’est là les grandes émotions qui parcourent ce nouvel opus, des vibrations électroniques aussi, car FORM est passé maître dans l’élaboration de textures musicales et électroniques qui ondulent, ploient, s’adaptent, en fonction du contexte. Et ici le contexte laisse la place à une matière sensible à la fois mélancolique et puissante, porté par la voix de Hausmane, mais aussi entrecoupé de samples poignants, des voix libanaises qui ébranlent, et font effet de puissants électrochocs. Dans le tourbillon électronique, on y perçoit aussi des bribes de là bas, des branchages du Cèdre amoché, car le fait que le groupe ait vécu tous ces événements depuis l’étranger, avec le regard et la distance, mais aussi l’imprégnation et l’impuissance de l’exilé donne une coloration particulière à Amal. D’ailleurs FORM n’a pas hésité à convoquer sur le titre d’ouverture de l’EP, « The Switch », un expert en matière d’exil et de pays qui part à la dérive, le chanteur de raï algérien Sofiane Saidi !

En somme, Amal de FORM est un bel EP de musique électronique qui plonge dans le sensible, une manière de se rappeler dans notre époque où l’on s’émeut vite et l’on oublie encore plus vite, qu’il y a là-bas, sur une rive de la Méditerranée autrefois promise à un avenir florissant, un petit pays dans la tourmente qui essaye de ne pas perdre espoir, le Liban.

FORM – Amal :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Amal » le dernier disque du groupe franco-libanais FORM, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.