La splendide soul de Michael Kiwanuka

Splendide… que dire d’autre ? Quatre ans après la sortie de son excellent premier album Home Again, l’artiste anglo-ougandais, Michael Kiwanuka dévoile un premier extrait de son futur album, Love & Hate ; la chanson s’appelle « Black Man In A White World », et elle est brillante !

Une fois de plus Michael Kiwanuka fait la démonstration qu’il est probablement l’un des artistes contemporains qui incarnent le plus l’héritage des grands artistes noirs américains du vingtième siècle. Dans ce nouveau titre, au-delà de l’évident message social et humain — et il est probablement inutile de détailler ici, le malaise raciste qui baigne le monde occidental, il suffit d’allumer sa TV pour être abreuvé de violence et de racisme —, le chanteur s’approprie avec grâce la tension jamais (ou en tout cas rarement) pathétique du blues, et la sensibilité aérienne de la soul.

D’ailleurs, le très joli clip réalisé par le Japonais Hiro Murai illustre parfaitement ce contraste entre la violence du monde, et la magie de la musique ; il met en scène un jeune danseur, noir, seul au croisement d’une rue déserte de Los Angeles, lorsqu’un accrochage impliquant une voiture de police se produit.

 

Michael Kiwanuka – “Black Man In A White World” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur “Black Man In A White World” de Michael Kiwanuka, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “La splendide soul de Michael Kiwanuka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.