Le Top des Albums et EP de 2016

Une nouvelle année arrive à son terme, et quelle année ! 2016 nous a fait ressentir des émotions de tout genre, et si elle fut souvent triste, ou révoltante, certes, cette année fut aussi, et heureusement, excitante, palpitante, et riche en créations artistiques, et en découvertes ; et c’est évidemment à cet aspect positif que nous allons ici essayer de nous attacher.

Nous vous proposons ci-dessous notre Top des Albums et EP de 2016, une sélection de 12 albums et EP qui nous ont fait vibrer cette année, ceux qui nous ont électrisés, qui nous ont fait frissonner, qui nous ont amusé, ceux qui nous ont fait danser, ceux qui… bon je m’arrête ici, vous l’aurez compris il s’agit ici de la crème de la crème, sélectionnée par nos soins, après de nombreuses joutes verbales entre nos collaborateurs.

(L’ordre dans lequel viennent les albums et EP ci-dessous est tout à fait aléatoire, et ne représentent pas du tout un ordre de préférence, la tache de sélectionner 12 albums parmi les centaines que nous avons abordés ensemble cette année sur djolo.net était déjà bien assez ardue pour ne pas ajouter en plus la difficulté d’un ordre préférentielle ; d’une certaine manière djolo est un peu un monde d’éternel ex æquo !)

Bombino Azel || (Niger) : La révolution touareg de l’artiste nigérien Bombino, elle se fait par la culture, et le fil de la guitare, et la formule marche ; sa petite mobylette qui l’a conduit au travers des routes et des dunes de son Agadez natal, et aussi dans des périodes plus sombres sur les routes de l’exil, l’a amené outre-Atlantique, dans les studios de Applehead Recording, pour inaugurer sa collaboration nouvelle avec Partizan Records, avec un nouvel EP, Azel.

Pour en savoir plus

Konono N°1 Konono N°1 Meets Batida || (RDC/Portugal) : S’il est un orchestre immortel en Afrique centrale, c’est probablement le Konono N° 1, ayant perdu son fondateur et chef d’orchestre, Mingiedi Mawangu, en avril 2015, le phœnix congolais renait en 2016 sous la direction de son fils, et aidé du producteur portugais Batida, avec un excellent album, Konono N° 1 Meets Batida.

Pour en savoir plus

Elom 20ce Indigo || (Togo) : Fier représentant d’un mouvement hip-hop africain, qui a depuis longtemps franchi les frontières, aussi bien nationales que musicales, l’artiste togolais Elom 20ce, nous a séduits avec son dernier album, INDIGO ; un album pluriel et engagé, qui fait la part belle au featuring en tout genre, et à l’instrumentation live !

Pour en savoir plus

Yuma Chura || (Tunisie) : Superposition subtile, presque minimaliste, de voix et de guitare acoustique, le duo tunisien Yuma nous ont happés dans leur univers singulier, avec leur excellent premier disque, Chura.

Pour en savoir plus

Leyla McCalla A Day For The Hunter, A Day For The Prey || (Haïti/US) : Sur son dernier album A Day For The Hunter, A Day For The Prey, l’artiste américano-haïtienne, Leyla McCalla réussi le tour de force de sublimer avec douceur les mélodies d’Haïti, d’extirper avec grâce les banjos des vieux Cadiens des bayous de Louisiane… et d’incarner avec brio le bouillonnement culturel de La Nouvelle-Orléans.

Pour en savoir plus

Cosmic Homies O.N.E || (Kenya) : Fusionnant hip-hop, électronique, et nu-soul, le collectif Kényan Cosmic Homies porte l’étendard d’une nouvelle, et hautement qualitative, vague de musique électronique est-africaine. Démonstration de maitrise et d’élégance sur O.N.E !

Pour en savoir plus

Lady Moon & The Eclipse Believe || (Congo Brazza) : Véritable claque funk et soul, Believe, le premier EP de la chanteuse congolaise Lady Moon fut la bonne surprise de cette année 2016. Sur ce premier EP, la chanteuse et ses musiciens nous ont fait découvrir une soul à la fois complètement inscrite dans la filiation de l’esprit motown des années 60/70, et bouillonnante de modernité, multipliant les incartades du côté de l’afrobeat et de l’afrofuturisme !

Pour en savoir plus

Mugwisa International Xylophone Group Santuri’s Embaire Umeme. || (Ouganda) : Fruit du métissage entres les lancinants embaires, genre de xylophones ougandais, du Mugwisa International Xylophone Group, et les nappes électroniques de Sam Jones et Jude Mugwera (Soundthread), ce petit EP porté par le projet Santuri Safari, a de quoi vous envouter !

Pour en savoir plus

The Dwarf of East Agouza Bes || (Egypte) : Excitante, étrange, viscérale et presque organique, voilà comment l’on pourrait rapidement définir la musique de The Dwarfs of East Agouza, le projet qui réunit les constructions sonores du chaabiste expérimental Maurice Louca, la verve jazzy du kraut-orientaliste Sam Shalabi, et le savoir-faire d’un des pionniers de l’avant garde de Seattle, Alan Bishop (fondateur de Sublime Frequencies).

Pour en savoir plus

Sampa The Great HERoes – Act One || (Botswana/Zambie) : Cette année encore Sampa The Great nous a emporté le long de sa poésie teintée de hip-hop, avec un petit EP puissant et introspectif, HERoes — Act One, réalisé au côté de Godriguez pour Wondercore Island.

Pour en savoir plus

Toty Sa’Med Ingombota || (Angola) : Arrivé tardivement en cette fin d’année 2016, Ingombota, le premier EP de l’Angolais Toty Sa’Med est une bouffée de fraicheur et de soul dans l’univers de la semba angolaise ; ce charmant EP se décline entre réinterprétations de classiques de la semba et compositions personnelles.

Pour en savoir plus

Sufyvn Pseudarhythm, Vol. 2 || (Soudan) : C’est à un véritable travail d’orfèvrerie sonore que s’est livré Sufyvn (pseudo du producteur de Khartoum, Sufyan Ali), coupant, tranchant, réajustant, les luths, violons et harpes arabisante, les intégrants au sein de mécanismes complexes articulés par des basses habiles et mis en branle par des beats hip-hop.

Pour en savoir plus

 

Découvrez nos autres tops de 2016 :

 

Si vous avez apprécié notre Top des Albums et EP de 2016, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 thoughts on “Le Top des Albums et EP de 2016

Laisser un commentaire