Karkhana et Nadah el Shazly ont Carte Blanche pour expérimenter

Avec Carte Blanche son dernier opus sorti en janvier dernier chez Unrock, le très expérimental septet libano-turco-égyptien Karkhana invite la chanteuse égyptienne Nadah el Shazly à le rejoindre dans une exploration aux confins du jazz, de l’improvisation, de la musique expérimentale et bruitiste. Sur cette Carte Blanche du groupe composé par la fine fleur de la musique moyen-orientale (citons en vrac Sam Shalabi et Maurice Louca qui avait déjà collaboré sur le projet Dwarfs of East Aguza, Sharif Sehnaoui et Mazen Kerbaj du A trio, mais aussi Tony Elieh, Michael Zerang et Umut Caglar) c’est donc un univers très avant-gardiste qui ouvre ses portes à l’auditeur.

Sur trois titres au nom charmant, littéraire, et surtout en français, « Enlevez les trottoirs, je n’ai plus nulle part ou me rendre », « Dans ma bouche, une autre bouche », et « Prends-moi en photo pendant que je pleure », les musiciens de Karkhana dressent un étrange théâtre de marionnettes, de sons, et d’émotions, où les décors sont animés par des guitares inversées, des ouds tremblants, des mazouds stridents, des distorsions susurrantes, des cris instrumentaux, des rebonds et des remous acoustiques, tandis que la voix de Nadah el Shazly vient danser dans une ivresse trouble et poétique avec les ombres planantes sous l’œil noir de Karagöz.

Et pour pousser l’aventure encore plus loin il faut que vous sachiez que cette Carte Blanche est une œuvre partagée, et tandis que Karkhana et Nadah el Shazly sont occupé à jouer les marionnettiste sur la face AA, que vous retrouverez ci-dessous, l’ex-guitariste de Sun City Girls, Sir Richard Bishop s’affronte au très électronique David Oliphant sur la face A.

Karkhana & Nadah el Shazly – Carte Blanche ‘face AA’ :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Carte Blanche » le dernier album de Karkhana et Nadah el Shazly, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.