Ce qu’on a aimé… dans l’East African Wave

L’East African Wave c’est l’un des projets kényans les plus excitants du moment ! C’est une vague électronique aussi ambitieuse que prometteuse, regroupant les DJ et producteurs Nu Fvnk, Jinku (rappelez-vous son Black Mozart, avec l’excellent EP Amadeyo), Hirib∆e, Muroe, et Ukweli (oui, celui qui avait plongé les douces jumelles d’Ibeyi dans le swahili trap). Avec leur musique allant de la pop électronique la plus douce, à l’expérimental le plus alambiqué, ces cinq jeunes artistes sonores et graphiques (ainsi que quelques autres gravitant autour de cette wave, notamment Iche, ou à la chanteuse ghanéenne Jojo Abot, qui déjà séduite par leur son, est aller établir une résidence artistique au Kenya), ont bien l’intention de partir à la conquête de nos oreilles et du monde !

Iche “All For You (Jinku’s Winning In Life Rework)”

Jinku recrée l’ambiance du titre « Winning In Life » de Just A Band, pour l’adapter à la douceur de la voix de la chanteuse de Mombasa, Janice Iche… profond et aérien le résultat est… doux !

Hirib∆e ft. Muroe “Forever”

Ne vous laissez pas abuser par le synthé d’intro qui pourrait sembler échappé d’une soirée dans le warehouse de Chicago de la fin des années 80, le titre « Forever » de Hirib∆e et Muroe est clairement trap et Africain !

Nu Fvnk « Be Here Now/Help Me Freestyle »

Expérimental ! Que dire d’autre après avoir entendu les plus de 6:30 de délicieux vagabondage sonore du dernier titre de Nu Fvnk. Enregistré en une prise live, « Be Here Now/Help Me Freestyle » est un étrange moment dirigé par les claviers de Nu Fvnk, ponctué par la batterie de Hiribae, et guidé par la voix lente de Joseph Kiwango.

Muroe « Fly »

« Fly » quel titre judicieux pour ce titre dont les basses bourdonnantes pour aisément flirter avec le drone, si ce n’est les quelques interruptions dictées par une insolente boite à rythmes.

Ukweli “Tangelo (In The End)”

C’est dans ce ressac trip-hop tourmenté, secoué de basses rondes et profondes, signé par le jeune graphiste et producteur âgé de 19 ans Ukweli, que nous achevons (…peut être un peu moins brutalement que le titre !) ce petit tour de l’East African Wave.

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur ce qu’on a aimé dans l’East African Wave, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “Ce qu’on a aimé… dans l’East African Wave

Laisser un commentaire