AFRI-NA-LADI, la résidence artistique de Jojo Abot surfe sur l’East African Wave

Voilà une nouvelle qui va faire parler. La talentueuse et étrange chanteuse ghanéenne Jojo Abot, qui nous avait déjà hypnotisés avec sa soul électronique sur l’excellent EP FYFYA WOTO, dépose ses bagages à Nairobi au Kenya, de décembre 2015 à mars 2016, pour AFRI-NA-LADI ; une résidence artistique organisée par la chanteuse sous la forme d’un atelier graphique et sonore cherchant à redéfinir, ou tout du moins à réfléchir, sur la forme contemporaine de l’art, et de la musique africaine.

Mêlant musique, photographie, mode, vidéo et art graphique, cet ambitieux projet multimédia porte dès à présent ses fruits, notamment avec « Mega Kpenu Nao » un premier titre issu de la rencontre de Jojo Abot, et du collectif East African Wave ; une vague électronique est-africaine incarné par les DJ et producteurs les plus prometteurs du moment Nu Fvnk, Jinku (il y a peu, il inaugurait le concept de Black Mozart, avec l’excellent EP Amadeyo), Hirib∆e, Muroe, et Ukweli (souvenez-vous, il avait fait prendre un bain de swahili trap aux jumelles de Ibeyi).

Sur « Mega Kpenu Nao », on retrouve, une fois de plus, ce grain de voix si particulier, distillant sa chaleur étranglée, entre les reliefs des basses, la reverb des synthés, sur fond d’un délicieux sample de « Work It » de Missy Elliot.

N’oubliez pas d’aller vous abonner au tumblr AFRI-NA-LADI créé pour l’occasion, afin de vous tenir au courant de toutes les nouveautés issues de cette alléchante résidence artistique !!

 

Jojo Abot + East African Wave – « Mega Kpenu Nao » :

 Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur l’AFRI-NA-LADI et « Mega Kpenu Nao » de Jojo Abot et East African Wave, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

4 réflexions au sujet de “AFRI-NA-LADI, la résidence artistique de Jojo Abot surfe sur l’East African Wave”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.