6 albums pour découvrir l’underground musical turc

Soyons clair, on ne prête pas allégeance à Erdogan, on ne milite pas pour la restauration de l’Empire ottoman, on ne se laisse pas séduire par les feuilletons ramadanesque qui vont inonder les ondes en cette période… mais il faut bien l’avouer, la Turquie… c’est tout un monde, surtout question musique. Tout s’y passe comme ailleurs, exactement comme ailleurs… mais en turc ! Et si le haut de la scène, celle qui est bien commerciale, est dominée par des alter ego turcophones de Britney Spears ou Nancy Ajram (d’ailleurs, si vous aimez le genre essayez d’écouter les derniers titres de Aleyna Tilki ou Tuğçe Kandemir, car là n’est pas notre sujet), en fouillant en dessous des tops tendances, en retournant un peu les arcanes anatoliens, les strates de vinyl osmanlı, en plongeant dans l’underground turc… on découvre de vraies pépites ! Pop anatolienne, rock psychédélique, synthwave agglutinante, lubun pop, et autre folks garnis d’exotiques qualificatifs… on vous le disait, un monde ! Et on vous en propose un aperçu en 6 albums !

Altin Gün – Gece

Premier a inaugurer cette liste, c’est le groupe Altin Gün qui après le succès de son premier album On l’an passé, revient avec la même fulgurance et une énergie rock détonante explorer le patrimoine musical d’Anatolie, sur un second opus Gece, qui vient de paraitre chez Glitterbeat Records. On découvre le clip du titre « Süpürgesi Yoncadan ».

Mavi Güneş 69 – 3 Çember / Yafta

Emmené par Osman Murat Ertel, le leadeur du groupe de folk psychédélique Baba Zula, le groupe Mavi Güneş 69 (qui d’ailleurs consiste principalement en Osman et sa femme Esma Ertel), s’emploie a insuffler de bonnes doses d’électronique industrielle, et une élégante énergie punk au folk anatolien.

Baba Zula – Kızıl gözlüm

On ne pouvait pas parler de Mavi Güneş 69, sans parler de Baba Zula, surtout que le groupe s’apprête à sortir en septembre un album, Derin Derin. Et on peut avoir une petite idée de ce qui se cachera derrière ce nouvel opus, avec Kızıl gözlüm, un petit EP qui joue les préquels en fusionnant maqam turc, folk anatolien bien sûr, krautrock, et psychédélisme.

Jtamul – Lubuni

Un océan de voix synthétiques, un océan de solitude, un océan de dissonance… voilà en terme océanique comment transcrire la musique du jeune producteur Jtamul. En même temps comment peut-il en être autrement quand on grandit dans les zones forestières, plutôt reculé, du nord-est de la Turquie, et qu’on est homosexuel ? D’ailleurs en Turquie les homos, les LGBTQ+ comme on dit maintenant, ont leur propre argot secret, le lubunca, et dans cette langue lubun désigne une personne queer.

Jakuzi – Hata Payı

À l’avant garde de la synthwave et de l’underground stambouli, on trouve Jakuzi, qui après le succès de son premier album il y a deux ans, Fantezi Müzik, revient avec un nouvel album encore plus sombre et raffiné, Hata Payı.

Tuğçe Şenoğul – Gölgelerine

Genre de diva mystique et sombre, Tuğçe Şenoğul distille sa pop noire et mélancolique avec majesté sur son dernier album Gölgelerine, qui est paru chez Shalgam Records.

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur l’underground musical turc, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 réflexions au sujet de “6 albums pour découvrir l’underground musical turc”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.