Y’a foule dans le Club Dunia de Mc Waraba

Mc Waraba, le kickeur malien le plus affûté de Bagadji (quartier du centre-ville de Bamako), est de retour avec un nouvel album qui fait chauffer le rap bambara, qui fait des étincelles de kuduro, qui fait dépoter du balani bass… Oui, avec ce nouvel album, MC Waraba nous plonge dans un Club Dunia bondé, où le fourmillement des beats se perd dans l’ivresse de la nuit (tiens d’ailleurs « La Nuit » c’est le nom du titre qui vous accueillera à l’entrée du club), où le flow du rappeur se perd dans le flot des basses, et surtout où l’on croise du monde… beaucoup de monde !

Dans ce Club Dunia, une fois encore, MC Waraba a su s’entourer, et on retrouve a ses côtés toute l’équipe et les amis du label Blanc Manioc. Du producteur parisien AnyoneID au patron du label Dom Peter, du percussionniste ivoirien Sly A 10 au producteur malien Gaspa, du son sénégalais du trio Guiss Guiss Bou Bess au bouillonnement électronique de Praktika, des sommets helvètes de FlexFab ou de Rico O.B.F au remix très baile du producteur brésilien Pedro Bertho… les invités et les sonorités ne manquent pas sous les spots de ce Club Dunia inauguré par Mc Waraba.

Mais au delà du côté festif des beats, du souffle du gqom et de l’amapiano, du baile funk et du balani bass, il y a aussi dans ce Club Dunia toute la dimension engagée du hip-hop de MC Waraba qui, dans ses textes, n’hésite pas aborder de front les thématiques complexes auxquelles fait face la jeunesse malienne. Oui, comment s’élever dans un pays rongé par la crise si ce n’est en scandant la vie (« Club Dunia »), où la mort, la tentation de l’argent facile, et la prostitution règnent (« Modiba Camara », « Djadja », « C’est toi ça »), ou l’unité et l’amitié sont les seuls remparts contre la morosité (« Five Power », « Ko Ba Dala »). Une amitié parfois mise à l’épreuve par la vie… sur le remix de « Djoro » Waraba revient sur la fin de son duo avec Mélèké Tchatcho, quand celui-ci a décidé, à la fin d’une tournée, de brûler et de disparaître en Europe dans la clandestinité.

Mc Waraba – Club Dunia :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Club Dunia » le dernier album de l’artiste malien Mc Waraba, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.