Uèle Lamore dévoile la trame d’un joli album… Loom

La compositrice, arrangeuse et cheffe d’orchestre française (et cela vaut le coup d’insister sur ce dernier point étant donné qu’il n’y a que peu de femmes à ce poste en France), d’origine américaine et centrafricaine, Uèle Lamore vient de dévoiler Loom, un joli album qui dénote un peu avec ce que l’on pourrait attendre d’une cheffe d’orchestre, ou en tout cas de l’image que l’on s’en fait. Effectivement, sur ce disque, les ornementations baroques viennent se fondre dans une toile de fond synthétique, les coup de baguette viennent se heurter à la respiration pulsatile d’un beat qu’on sent aimer le hip et le hop, le trip aussi, les adagios se laissent facilement attraper par la cavalcade des basses, et les violons, eux, s’étirent dans un monde de guitares, de cliquetis et d’électronique. Électronique et cinématographique, peut-être est-ce là les deux mots que l’on devrait retenir pour qualifier ce premier album de Uèle Lamore !

Un album qui dévoile aussi son lot d’invités, car dans la trame tissée ainsi par la musicienne franco-américaine on découvre le joli motif imprimé par le texte de Gracy Hopkins, les ondulations soyeuses de Cherise, ou encore la teinte au sang chaud de la chanteuse française d’origine marocaine Ana Benabdelkarim, plus connu sous le nom de Silly Boy Blue ! Tirez donc un peu sur le fil de ce joli ouvrage et découvrez ci-dessous Loom, le premier album de Uèle Lamore, ainsi que le clip de “Warm Blood” en feat avec Silly Boy Blue !

Uèle Lamore ft. Silly Boy Blue – “Warm Blood” :

Uèle Lamore – LOOM :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Loom » le dernier album de l’artiste française centrafricaine Uèle Lamore, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.