Souvenir d’une nuit dans le Sahel avec Tidiane Thiam

Parfois il ne faut pas grand-chose pour faire un bel album, pas besoin d’une pléthore de moyen de production, pas besoin de convoquer des musiciens venus des quatre coins du monde (et là on ne parle ni corona, ni bilan carbone), pas besoin d’effets en cascade, non. Parfois juste une guitare, et une belle nuit suffisent à nous ravir, et à éveiller un petit quelque chose au fond de nous… un souvenir, une idée une sensation ! C’est en tout cas là l’effet que fait le dernier disque du photographe, artiste, et guitariste sénégalais Tidiane Thiam.

Sur ce Siftorde, car c’est là le nom du disque qui vient de paraître chez Sahel Sounds (comme presque à chaque fois qu’il se passe quelque chose de bien du côté du Sahel), le guitariste sénégalais nous emmène passer une nuit avec lui, une nuit dans un souvenir peul, une nuit qui bruisse d’un bourdonnement mandingue, une nuit pour ne pas oublier ces jolies chansons qui nous extirpent de toute temporalité. En fait c’est juste une nuit à Podor, un petit village lové dans une boucle du fleuve Sénégal, avec les criquets et le temps qui s’écoule lentement en bruit de fond, et une guitare rêveuse qui se souvient des mondes d’avant et des mondes à venir.

Tidiane Thiam – Siftorde :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Siftorde » le dernier album du guitariste sénégalais Tidiane Thiam, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Souvenir d’une nuit dans le Sahel avec Tidiane Thiam »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.