Small Axe, la petite hache caribéenne dans la forêt londonienne

Steve Mc Queen… ça vous parle ? C’est un petit réalisateur de film britannique, qui a déjà sorti quelques films comme Bear, un court-métrage, ou, en long métrage, Hunger et Twelve Years A Slave… ah oui, là, vous le remettez ! Eh bien l’artiste anglais a repris sa caméra et son clap, déplié son fauteuil réalisateur, et mis les mains dans le cambouis londonien pour sortir Small Axe, une mini-série en 5 épisodes, que vous avez déjà pu voir sur la BBC, ou sur Netflix, qui met en lumière les vies compliquées des noirs à Londres, et plus particulièrement de la communauté antillaise, entre les années 60 et 80. Le titre de la série emprunte son nom à un proverbe jamaïcain, que Bob Marley a popularisé : If you are big tree, we are the small axe !.

Mais si on vous parle aujourd’hui de Small Axe, c’est que sa B.O, sa bande originale, vient de paraître sous le nom de Small Axe (Music Inspired By The Original TV Series), et elle vaut le coup d’œil… d’oreille ! Sur quelques 16 titres choisis par Steve McQueen, on visite ou revisite deux décennies de musique noire, londonienne ou non, on se laisse cueillir par la poésie de Linton Kwesi Johnson ou Rochenda Sandall, on oscille et dodeline sur du lovers rock, sur du Prince Far I, du Toots & The Maytals, on se fait happer par les créations originales de Mica Levi, on plane sur du Marvin Gaye, et on a des étoiles disco plein les yeux avec Imagination, King Tubby nous perd dans un nuage de dub, et Janet Kay joue un Silly Games avec Tiana Major9, et puis il y a Michael Kiwanuka… qui, magnifiquement, reprend les mots que, déjà en 1969, chantait Nina Simone : Young, gifted and black We must begin to tell our young There’s a world waiting for you.

Michael Kiwanuka – “To Be Young, Gifted, and Black” :

Small Axe (Music Inspired By The Original TV Series) :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Small Axe (Music Inspired By The Original TV Series) » la B.O de la série Small Axe, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.