Tihoussay Tenere de Dag Tenere, ou le regret d’avoir quitter le desert

Dag Ténéré ou les enfants du désert en langue tamasheq, et une fois que la traduction du nom de ce groupe nigérien est faite, on pourrait à vrai dire presque arrêter le post ici, tellement elle est claire ! Oui, ce groupe formé au Niger mais dont les membres sont originaires de cette fameuse et, de nos jours, tristement connue zone des trois frontières, entre le Niger, le Mali, et le Burkina Faso, va nous emmener pour une lente et jolie promenade, musicale et mélancolique, aux confins du Sahara, mais aussi aux abords des villes, avec leur dernier titre « Tihoussay Tenere ».

Ce nouveau titre qui est extrait du prochain EP du groupe, Iswat, la musique en tamasheq, produit avec le concours de l’African Culture Fund et de Nomada Music, et dont la sortie est attendue le 4 juin prochain, distille les notes de guitares et les chants touaregs avec, on le disait, une certaine mélancolie. Et pour cause, si l’EP incluera des chansons traditionnelles, de la poésie amoureuse, une ode à la mère, ou encore une reprise des incontournables Tinariwen, sur cette chanson, « Tihoussay Tenere », le groupe Dag Ténéré s’attache à évoquer un sentiment amer, qu’il partage de nos jours malheureusement avec beaucoup d’autres enfants du désert, le regret d’avoir quitté ce dernier pour aller s’installer en ville.

Mais si la tristesse et l’amertume marquent cette chanson, elle n’en reste pas moins une belle mise en bouche pour Iswat, ce prochain EP de Dag Tenere que l’on attend déjà avec impatience !

Dag Tenere – “Tihoussay Tenere ” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Tihoussay Tenere » le dernier titre du groupe nigérien Dag Tenere, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.