L’orkesta Mendoza souffle le mur de Trump et bien plus encore avec Curandero

L’Orkesta Mendoza, voilà un orchestre qui va agacer, et qui agace déjà, les trumpistes, les amateurs de cases bien rangées, de peuples formatés, et surtout de frontières bien dessinées et très peu franchissables, où alors, si l’on ne peut faire autrement dans un sens seulement.

Emmené par Sergio Mendoza, un gamin de Nogales coté States, qui a grandi en faisant des aller-retours permanents avec Nogales… coté mexicano, le groupe vient de sortir Curandero, un troisième album qui bat la cadence à bâton rompu, souffle sur le projet de mur frontière de Trump comme le loup sur la maison de paille du petit cochon à la moumoute orangée, saute au chevet des malades nationalistes, et se fout bien du jeu des frontières !

Ainsi au fil de cet album qui vient de paraître chez un label qui lui aussi c’est affranchi depuis longtemps des frontières, tant géographiques que musicales, Glitterbeat Records, on découvre les jeux de sons, les libertés musicales prisent par Mendoza, les aller-retour entre nord et sud, entre le rock’n roll et la cumbia, entre le boogaloo et les airs de mariachi. En fait pour tout dire à l’écoute de cet album vous aurez l’impression d’écouter les Beach Boys d’Acapulco, vous verrez une bande de cumbieristes s’essayer au ska, vous entendrez une bande de mariachis s’inviter au bal de Cab Calloway, vous sentirez le fantôme de Buddy Holly flotter sur la forêt colombienne, vous croiserez les tenants du boogaloo new-yorkais poper sur un air de salsa, vous apercevrez au loin un Lucas Santtana se perdre dans un western, les spaghettis en moins…. et vous ferez, vous aussi, l’aller-retour entre Noguales et Noguales.

Orkesta Mendoza – Curandero :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Curandero » le dernier album de l’Orkesta Mendoza, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

3 réflexions au sujet de “L’orkesta Mendoza souffle le mur de Trump et bien plus encore avec Curandero”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.