ObieG et Ingamadji Mujos Nemo créent la fusion Dala Trap

Aujourd’hui, c’est du Tchad que nous vient un titre pour le moins intéressant ! Signée par Obie G et Ingamadji Mujos Nemo, la chanson « Dala Trap », met, comme son l’indique, deux pans de la culture musicale tchadienne en avant, avec d’un côté très récent et contemporain avec la trap, ce fameux mouvement dérivé de la scène hip-hop qui a depuis quelques années envahi nos ondes, et de l’autre un aspect très traditionnel avec la présence sur la track de Ingamadji Mujos Nemo, l’un des plus fiers représentants de la musique Dala.

On oscille tout du long de ce « Dala Trap » entre les grooves chaloupés de la Dala portée par la voix bourdonnante de Ingamadji Mujos Nemo et la guitare enjouée de Caien Madoka, et les puissantes parties rap, tenues elles par les versets enflammés, tant sur la forme que sur le fond, d’Obie G, Obéissance Mbaïressem Yosdom de son vrai nom, jeune rappeur qui n’en est pas à son coup d’essai sur la scène tchadienne et qui, visiblement, en a encore beaucoup sous le pied, ou plutôt, dans le mic » !

Obie G et Ingamadji Mujos Nemo – “Dala Trap” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Dala Trap » le dernier titre des artsites tchadiens Obie G et Ingamadji Mujos Nemo, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.