Et pendant ce temps dans le reste du monde #203

Tandis que nous traitons sur djolo.net des actualités culturelles africaines et caribéennes, les actualités musicales sont nombreuses dans le reste du monde, et dans cette rubrique simplement intitulée « Et pendant ce temps dans le reste du monde » nous vous proposons un bref tour de ce qui nous a plu cette semaine !

Lucifers Beard “The Guy With A Black Eye” // UK

On commence cette sélection de ce qui nous a plus dans le reste du monde avec une énergie qui va nous conduire au sommet de la vague, une bonne vague de rock qui part hard, de rock qui vire au british, et Truss us, du bon british, celui qu’on aime ! Cette énergie qui nous soulève aujourd’hui c’est celle de « The Guy With A Black Eye », le nouveau titre de Lucifers Beard, le projet solo de Chris Barnes.

Kim Åge Furuhaug (Orions Belte) « Jangle Med » // Norvège

Le trio de funk alternatif norvégien Orions Belte s’est disloqué… vive Orions Belte ! Effectivement chacun des trois membres du groupe travaillent ensemble le à la sortie d’une box commune, qui contiendra un album solo de chacun d’eux ! Et autant vous dire qu’il y a de très jolies choses sur cette box, entre les variations très pop du bassiste Chris Holm, les subtiles promenades du guitariste Øyvind Blomstr​ø​m, et, ici, notamment avec le titre « Jangle Med », le très joli jazz développé par le batteur Kim Åge Furuhaug.

Delilah Blower « NUNCA, NUNCA » // Espagne, UK

Oh qu’il est facile de s’égarer aux abords de la voix de Delilah Blower ! Cette nouvelle artiste qui fait ses débuts avec la parution de son deuxième single « Nunca Nunca », nous transporte dans un univers ou le RnB à la sauce anglaise se métisse de bossa nova, prend des colorations espagnoles, se pique de soul ou de hip-hop, vient rouler sous un doigt de jazz… mais plutôt que d’en parler mieux vaut écouter !

Sharky People Are Strange // UK

Une voix qui glisse et qui miaule, de la soul qui vire au psychédélique, des cuivres qui se croisent les pistons, des piques électroniques, des ambiances qui ronronnent, des mélodies qui tissent des atmosphères… attention l’artiste britannique Sharky, a.k.a Georgia Mason, sort les dents… ou plutôt sort son premier album, l’intrigant People Are Strange, qui vient de paraitre chez Tru Thoughts Records.

Penny « CRUCIAL » // Suède

Si le dernier médaillé de Fields travaille sur les états de transformation de la matière, on peut dire que la Suédoise Penny, elle, travaille sur les états de transformation de l’esprit, le passage non pas du solide au liquide, mais de la paralysie angoissée à la reprise de confiance en soi… Et on peut dire qu’avec son tout premier titre, « Crucial », l’artiste suédoise n’a pas fait les choses à moitié, et nous enrobe aussi bien de mystère, que de la vibration grasse de basses démesurées, et d’étranges harmonies vocales… affaire à suivre !

boerd « Oxygen (feat. Skator) » // Suède

On reste en Suède, et on se fait cueillir sans mal par la bouffée de « Oxygen » que nous offrent boerd et Skator ! Ce nouveau titre, avec toutes ses variations downtempo, ses échos de musique classique, ces doux crépitements, et ses échappées cosmiques… est issu de Caution: Fragile, le subtil, pour ne pas dire fragile, nouvel album du producteur suédois boerd… une œuvre à manipuler avec précautions et à découvrir… par contre, sans modération !

Piers « The Boat – Piers Remode » // France

On clôture cette sélection de ce qui nous a plu dans le reste du monde en beauté avec le français Piers qui, après le succès de son premier EP Ire, en dévoile une nouvelle mouture remixée, et entre des titres relus par des artistes comme Neus, Monomotion, ou encore Robin Tordjman, ou trouve ce « The Boat – Piers Remode », revisite techno d’un artiste qui sait mener son bateau !

… n’attendez plus pour faire ce que vous voulez faire, et likez notre page facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.