DJ Black Low débarque en amapiano et rend hommage à Oskido

Le label Awesome Tapes From Africa, plutôt habitué à plonger ses diamants dans des cartons de vinyls poussiéreux pour nous dégotter et rééditer les pépites discographiques qui ont fait l’histoire du continent, a depuis quelques parutions jeté son dévolu sur des choses plus modernes… voir même, disons-le, complètement à la pointe de la scène électronique africaine, et même mondiale ! Après nous avoir initiés à l’art électrique d’un Teno Afrika, le label vient d’annoncer la sortie d’Impumelelo, le second album d’un certain DJ Black Low en mars prochain, et en dévoile un premier extrait avec le titre « Oskido ».

Un second album très attendu quand on se souvient de l’efficacité… certes un peu brutale de son premier disque Uwami, paru en mars 2021 au même endroit ! Et au vu du premier extrait que nous donne à entendre le label avec la sortie de cet « Oskido », on peut dire que le nouveau cru Black Low semble s’être affiné et bonifié avec l’âge ! Toujours depuis son home studio de Pretoria, le jeune producteur Sam Austin Radebe de son vrai nom, aligne aussi la linéarité de son amapiano qui déborde d’entêtantes surprises sur une track dont le titre « Oskido » aura déjà rappelé de bons souvenirs aux vieux de la vieille de la scène électronique sud-africaine, car il s’agit là d’un hommage au musicien et producteur légendaire Oskido, l’un des piliers de la scène électronique africaine, pionnier du kwaito, et fondateur du label Kalawa Jazmee Records.

Autant dire donc que DJ Black Low a les refs, les bonnes refs ! Maintenant… il ne nous reste plus qu’à souhaiter un succès insolent à Impumelelo, ce nouveau disque à venir de DJ Black Low, mais l’on ne devrait pas se faire trop de soucis pour ça vu que le mot même de Impumelelo peut être traduit par succès !

DJ Black Low – “Oskido” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Oskido » le dernier titre du producteur sud-africain DJ Black Low, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.