Alem Alem, Hoodna Orchestra revisite l’age d’or de la musique éthiopienne

C’est sans un petit studio du sud de Tel-Aviv que le Hoodna Orchestra s’est enfermé pour remonter le temps ; enfin, un petit studio, tout de même suffisamment grand pour accueillir leur formation qui compte tout de même 14 membres ! Sur leur dernier et très attendu nouvel EP, le bien nommé Alem Alem, le Hoodna Orchestra promène ses cuivres et ses guitares, ses claviers envoûtants et ses batteries furieuses du côté de l’Éthiopie, et pas n’importe quelle Éthiopie, celle de l’âge d’or, celle de l’ethiojazz, celle des Mahmoud Ahmed et des Hailu Mergia, celle des Mulatu Astakte et des Bizunesh Békélé !

Et si l’EP est constitué de quelques cinq titres majeurs du répertoire éthiopien —  on peut d’ailleurs les citer, à commencer par celui qui donne son nom à l’ep du grand Mahmoud Ahmed, « Yasalefnew Zemen » de Tilahun Gessesse, « Tey Gedyeleshem » d’Alèmayehu Eshété, et « Ashkaru » et « Belomi Benaa », emprunté eux aussi au répertoire de Mahmoud AHmed — il ne s’agit pas pour autant pour le Hoodna Orchestra de délivrer ici de simples et sages reprises… oh non ! L’orchestre israélien a décidé d’insuffler dans les mélopées éthiopiennes un souffle puissant qui sent bon le hard rock et le funk, de remonter les gammes éthiopiennes avec l’âme d’un shredder fan de metal…

On se retrouve donc avec un album, un monde même puisque c’est là la traduction du mot Alem en amharique, qui a de quoi réveiller l’ethiopunk qui sommeille en vous, celui qui peut brûler ses verrues, mais ne brûlera jamais ces vieux disques d’ethiojazz, pour paraphraser les Svinkels, un disque qui file à une cadence effrénée, emmenant dans son sillon tout l’orchestre, une partie d’Israël, une partie de l’Éthiopie, et, surtout, nous, auditeurs réjouis ! A savoir également que cet EP qui est paru chez Agogo Records, est le premier d’une serie de trois EP du Hoodna Orchestra qui devront egayer notre année 2021.

Hoodna Orchestra – Alem Alem :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Alem Alem » le nouvel opus de l’orchestre israélien Hoodna Orchestra, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.