Sof Layla (Ba Hoodna), la nuit ethio du Hoodna Orchestra

Direction Israël… non pas pour parler annexion, autoritarisme, et autre sujet du genre, mais pour nous laisser glisser dans les méandres du quartier Florentin de Tel-Aviv, le quartier bohème, intellectuelles et arty ! Un quartier où il y a plus de huit ans maintenant une poignée de musiciens se retrouvaient pour partager leur amour de la musique, et peut-être des boissons alcoolisées dans une place importante de la vie nocturne de l’endroit… le Hoodna Bar… oui, on vous entend, on n’est pas Tripadvisor, et vous êtes ici pour entendre parler musique… mais on y vient. Car ses musiciens ont fondé un groupe… un orchestre même, d’afrobeat, un ensemble de 14 musiciens appelé le Hoodna Orchestra !

Mais aujourd’hui, après la crise du coronavirus, le bar où tout a commencé va mal ! Alors les membres du Hoodna Orchestra renouent avec les ambiances vaporeuses d’une nuit israélienne revisitée à la sauce ethiojazz, et empoignent leurs instruments pour venir au secours de leur berceau, et lui dédier un nouveau titre : « Sof Layla (Ba Hoodna) ».

Une flûte qui plane, qui s’envole sur la puissance des claviers, s’accroche au vif ressac de la guitare et de la batterie, et voilà que tout le titre revêt le manteau de la nuit, d’une nuit éthiopienne et solidaire (d’ailleurs si vous voulez donner un coup de main au Hoodna Bar, rendez-vous ici, mais tout est en Hébreux) !

Hoodna Orchestra – “Sof Layla (Ba Hoodna)” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Sof Layla (Ba Hoodna) » le dernier titre du groupe israélien Hoodna Orchestra0, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.