Zara McFarlane dévoile un étonnant Black Treasure

L’incroyable chanteuse de jazz britannique Zara McFarlane, qui a su s’imposer sur la nouvelle scène jazz comme une référence inévitable, est de retour avec « Black Treasure », un nouveau titre issu de son prochain album, son quatrième, attendu un peu plus tard cette année chez Brownswood Recordings, et qui, en connaissant la femme et en prenant en compte de cette époque… disons plutôt agité pour les noirs, ne pouvait qu’aller voguer du côté de ses origines caribéennes, et plus précisément jamaïcaines !

Ce « Black Treasure » de Zara McFarlane, nous emmène donc sur les flots, au large d’une île qu’on devine la Jamaïque, ou en tout cas sa métaphore, et surplomber d’une fleur qu’un oiseau vient butiner, saison après saison… Une douce allégorie de l’exploitation britannique des îles de la Caraïbe à l’époque coloniale. Mais on peut y voir aussi le mouvement retour, celui de cette génération de noirs, ou de métis, doublement déracinés, arrachés à l’Afrique d’abord, puis ayant migré en Angleterre (ou ailleurs) à des époques plus récentes, qui aujourd’hui, à l’instar de Zara McFarlane, se réapproprie leur patrimoine, leur héritage, leur trésor noir !

D’ailleurs la chanson va un peu dans ce sens, elle commence sur un couplet qui parle de l’esclavagisme et du colonialisme, puis dérive petit à petit vers une célébration de la fierté d’être noir et britannique, de se réapproprier l’histoire.

Et si Zara McFarlane se charge de nous conter, de nous chanter, ce récit, de sa voix… somptueuse, à la musique on retrouve un duo d’afrodescendants qui osent, de flibustiers du beat, de corsaires de la basse qui grince, Kwake Bass et Wu-Lu ! Et d’ailleurs, ils font grincer le jazz de Zara McFarlane, il lui secoue l’échine avec un beat qui va et qui vient comme une mer agitée sur un rivage insulaire, il s’amuse à revisiter les rythmes et les traditions musicales de la Jamaïque, digèrent les tambours du kumina, font sortir le Dinki Mini de la paroisse, et réinventent les Bruckins Party ! C’est osé, ça bouillonne, ça tire un peu aussi sur la boîte à rythmes parfois, c’est organique et vivant, c’est un trésor, c’est Black Treasure, c’est Zara McFarlane !

Zara McFarlane – “Black Treasure” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Black Treasure » le dernier titre de l’artiste britannique Zara McFarlane, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.