Yogo Yogo de Penny Penny, le disque qui va vous faire danser double

Si ces dernières années on a été pas mal familiarisé avec le shangaan electro, ce son sud-africain survolté qui propulse les sonorités traditionnelles tsonga au rythme de l’electro, porté notamment par des artistes comme Nozinja ou les Tshe-Tsha Boy… aujourd’hui on fait encore un tour de montre en arrière pour voir qui a inspiré le shangaan electro, et surtout qui est Penny Penny le Shangaan Disco King !

Pour ce faire on s’appuie sur la réédition qui va paraître en août prochain du disque Yogo Yogo de Penny Penny, une réédition aux commandes de laquelle on retrouve presque sans surprise le très bon label Awesome Tapes From Africa, qui avait déjà été, en 2013, le maître d’œuvre de la remise au goût du jour de Shaka Bundu, le premier album de cet artiste qui mérite à être connu.

Si pour le premier disque c’était un simple homme de ménage qui du jour au lendemain, à l’aune de la fin de l’apartheid, et de l’accession au pouvoir de Nelson Mandela, se retrouvait propulsé star nationale, voir même internationale, avec ce second album, Yogo Yogo, Penny Penny ne peut plus miser sur l’effet de surprise, ou sur l’euphorie de la libération du pays… il doit convaincre !

Et pour ce faire, le chanteur et danseur sud-africain reprend tous les arguments qui ont fait son succès en 94 avec Shaka Bundu, des rythmes bondissants de ce tsonga disco qui pose les bases du shangaan electro à venir et du kwaito balbutiant, à son emblématique queue de cheval, en passant par les synthés enjoués, et la puissance de sa voix. Mais à ça, il adjoint un discours plus consensuel et plus politique, il appelle à l’unité du pays, à l’union des ethnies qui doivent composer avec leurs différences, mais surtout avec leurs points de convergences. Il s’adresse à la jeunesse les enjoignant de continuer leurs études et de dire non à la drogue, ou appelle les chauffeurs de transports publics à garder leur calme et à conduire sagement.

Et la formule a payé, et le disque s’est vendu, et les concerts aux quatre coins du pays et au-delà ont continué… Aujourd’hui encore, Penny Penny, le concierge devenu star reste une figure publique sud-africaine importante, il a son émission de TV, il a aussi affirmé son engagement politique en devenant membre de l’ANC, et continue de donner de temps à autre des concerts, il devrait d’ailleurs se produire dans certains grands festivals européens en 2021.

Penny Penny – Yogo Yogo :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Yogo Yogo » la dernière réédition de l’artiste sud-africain Penny Penny, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « Yogo Yogo de Penny Penny, le disque qui va vous faire danser double »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.