Une prise, un disque, c’est la méthode Seun Kuti et Night Dreamer

Nouveau label, Night Dreamer, qui a un pied à Londres et un pied à Haarlem — non pas celui-là, ce Haarlem là il est en Hollande — a une manière bien à lui de s’introduire… plutôt que la parution d’un quelconque disque d’un second couteau pop, le nouveau label nous arrive en pleine figure, comme un uppercut cuivré, avec l’annonce de la parution d’un nouveau disque de Seun Kuti, en compagnie d’Egypt 80, l’orchestre de son père, Fela, dont il a récupéré la direction !

Et, non content de cette annonce déjà pas si mal, mais sûrement encore trop conventionnelle pour Night Dreamer, voilà que le label nous annonce que ce nouvel opus est ce qu’il qualifie de Direct-to-Disc, D2D… C’est-à-dire que, concrètement, Seun et ses petits camarades sont venus un jour dans un studio de Haarlem, le 27 mai 2019 pour être précis, ont posé leurs bagages et leurs instruments — faut préciser qu’ils étaient en plein milieu d’une tournée — pris la température du lieu, regardé un peu le matos… Et le lendemain, le 28 donc, ils ont enregistré, sans filet, d’une traite, en une prise… un disque ! un disque court, de seulement quatre titres, mais un disque percutant, puissant, et explosif ! C’est Seun Kuti & Egypt 80 Night Dreamer Direct-To-Disc Sessions, dont on découvre un premier titre en attendant sa sortie officielle, le 4 novembre, chez Night Dreamer !

Seun Kuti & Egypt 80 – Night Dreamer Direct​-​To​-​Disc Sessions :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Night Dreamer Direct​-​To​-​Disc Sessions » le dernier disque de Seun Kuti & Egypt 80, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 réflexions au sujet de “Une prise, un disque, c’est la méthode Seun Kuti et Night Dreamer”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.