Tjuele, une tendre ballade setswana signée Mpho Sebina

Dans un petit village du Botswana, à la confluence de la soul et du folklore setswana, de Sade et de BLK JKS, de Brenda Fassie et Mariah Carey… on trouve la jeune artiste Mpho Sebina et ses vaporeuses et hypnotiques mélopées néo-soul.

Dans son dernier clip, « Tjuele », derrière l’image blanche et cotonneuse, qui d’ailleurs sert bien le côté lancinant et doux de la musique, la chanteuse botswanaise revisite avec douceur et tendresse une chanson du folklore setswana. La chanson nous raconte, et même nous conte, car nous sommes vraiment là dans le domaine du conte et de la tradition, l’histoire d’une jeune fille qui reste seule chez elle, malgré le voisinage d’un personnage mauvais. La mère de la petite lui ordonne de garder la porte toujours fermée, et convient même d’une petite mélodie secrète qu’elle lui chantera pour lui faire ouvrir la porte quand elle lui amènera des provisions.

C’est donc avec cet air doux, cette tendre ballade stewanaise, et le visuel qui va avec, que Mpho Sebina, aidé par son compatriote A.T.I, nous séduit, et nous fait lui ouvrir la porte de nos cœurs et de nos oreilles.

Mpho Sebina ft. A.T.I – “Tjuele” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Tjuele » le dernier clip de l’artiste botswanaise Mpho Sebina, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.