Pandiyé, les oscillations créoles et réunionnaises de Maya Kamaty

L’épicentre poétique de la douce secousse de Maya Kamaty c’est la Réunion ; une histoire de famille, son père Gilbert Pounia est lui même, avec son groupe Ziskakan, l’une des fiertés musicales réunionnaises. Depuis cette petite île perdue dans l’océan indien, Maya propulse ses ondes sonores, vibrante de sensualité, comme de longues oscillations créoles à destination de toutes oreilles à même de les apprécier. Et il faut dire qu’en 2014, avec les douceurs acoustiques de son premier album, Santié Papang, la chanteuse réunionnaise avait réussi à capter l’attention de pas mal de monde, et pas seulement celle des Zoreilles.

Aujourd’hui, Maya Kamaty revient pour présenter un nouvel album, Pandiyé, fort différent du premier et pourtant fort intéressant. Si, sur ce nouvel opus, l’on retrouve les mélodieux échanges acoustiques, et l’héritage de la tradition des Malbars de la Réunion (communauté d’origine indienne, dont Maya Kamaty est une des descendantes) qui nous ont séduits sur le premier disque, Pandiyé quitte pourtant le sentier des Papangues, pour plonger dans une forêt peuplée d’entêtantes ornementations électroniques, de guitares rock lascives, et de basses suspendues qui vous plongeront à coup sûr dans un trip-maloya !

La sortie du disque Pandiyé est prévue pour début 2019, via le label Musiques des Sphères (qui travaille également avec les Tunisiens de Dhamma), mais, rassurez-vous, l’on peut dès à présent profiter des pulsations créoles de Maya Kamaty avec une prémisse éponyme de l’album, qui se décline en un clip, ci-dessous, et un single, accompagné de deux remix signés Loya et Pouvoir Magique, qui sort le 26 de ce mois !

 

Maya Kamaty – “Pandiyé” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Pandiyé » le dernier clip de la chanteuse réunionnaise Maya Kamaty, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime » !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.