Mirel Wagner “The Dirt”

Cette chanteuse éthiopienne installé en Finlande, avait su marqué les esprit du monde de la musique en délivrant une musique folk minimaliste au accents blues sombres. Elle est influencé par la musique folk américaine de Tracy Chapman, Neil Young, mais aussi par les blues anciens, comme ceux collectés par Alan Lomax, au début du siècle dernier.

Repéré dans un open mic, à Helsinki, elle enregistre un premier album éponyme intimiste, mélancolique et sans artifice, qui lui permettra de faire entendre sa voie grave et écorchée sur tous les continents ; avec des chansons comme No Death, ou To the Bone. Bien qu’évoluant dans un registre plus folk que blues, sa manière de chanter est très proche de celle de certains des premiers bluesman, une manière de se purger l’âme… et en baignant le tout dans le climat froid, et l’absence de lumière finlandaise.

No Death :

De son nouvelle album When The Cellar Children See The Light, qui sortira le 12 aout prochain, nous a déjà été dévoilé il y a quelques mois le clip de Oak Tree, et maintenant une deuxième chanson à filtré, The Dirt. Rythmique dépouillée et lancinante, voie profonde, texte à la Edgar Alan Poe…

The Dirt :

1 réflexion au sujet de “Mirel Wagner “The Dirt””

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.