L’instant Vinyl : 93. Trahison de Eba Aka Jérôme et le Sanwi Star

Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre série « L’instant vinyl », cette rubrique dédiée aux pépites du passé, où nous dépoussiérons et partageons avec vous des disques qui ont marqué l’histoire de la musique. Et pour ce quatre-vingt treizième opus, nous quittons les Comores (cf. l’instant vinyle n° 92), pour nous rendre en Cote d’Ivoire, et y découvrir le disque Wonderful of Africa Vol.1 : Trahison de Eba Aka Jérôme et le Sanwi Star.

Nous voilà partis pour un voyage dans la musique ivoirienne d’antan, celle qui se jouait encore sans boite à rythmes, sans les rata-ta-ta frénétiques du coupé décalé, sans les overdoses vocodées de l’afrotrap, sans les starlettes qui ont plus de fesses que de voix, et sans les… bon, ok, on va s’arrêter là dans le couplet du vieux réac nostalgique. Mais, bon tout de même, le disque dont nous allons vous parler aujourd’hui il a de la gueule ! Ce disque c’est Wonderful of Africa Vol.1 : Trahison, du prodigue guitariste Eba Aka Jerome, une des légendes de la musique ivoirienne des années 70 et 80, qui aujourd’hui est un peu tombé dans l’oubli, surtout chez les plus jeunes, mais pas totalement, nous allons le voir.

Nous sommes dans les années 70, Jérôme Eba Aka un guitariste agni, venu d’un petit village pas loin d’Aboisso dans le sud-est de la Cote d’Ivoire, remporte un franc succès dans les salles de bal et les maquis d’Abidjan et d’ailleurs. Avec son orchestre, les Sanwi Star, il enchaine les concerts et les succès, et certains commencent même à parler de lui comme le numéro 1 de la musique ivoirienne… et pour être un vrai numéro 1 il faut un hit de numéro 1 ! C’est ainsi qu’en 1978, Jérôme Eba Aka rentre en studio avec les Sanwi Star et enregistre un disque, qui paraitra la même année sur le label ouest-africain Disco-Papa, Wonderful of Africa Vol.1 : Trahison. Et cette trahison, emmenée par son titre éponyme fleuve de plus de 19 minutes, avec ses guitares qui s’enroulent avec adresse autour d’une batterie cadencée à la façon soukous, des textes qui chantent l’amour avec humour, et des phrasés mélodiques percutants, devient rapidement un tube dans toute la Cote d’Ivoire.

Je croyais que tu m’aimais pourtant c’est faux,
tu ne m’aimais qu’à cause de mon argent,
l’argent est fini, l’amour est terminé,
l’argent est fini, l’amour est achevé.

Car c’est vrai que si les deux autres chansons présentes sur ce disque, « Viliemon » et « Djiblito », ne dénotent pas en qualité, c’est bien « Trahison » qui est dans toutes les bouches, toutes les oreilles, et dans tous les bons endroits pour écouter de la musique ! Avec ses paroles en français, et cette manière très drôle et pertinente de décrire la déception amoureuse, la tromperie, les rapports vénaux, ce qu’aujourd’hui nous appelons le michetonnage, le titre, et le disque duquel il est issu, ont remporté un succès immense dans toute la Cote d’Ivoire et même au-delà, d’aucuns estiment que le disque a du se vendre à 1 million d’exemplaires. Certaines parties de guitares de « Trahison » se sont même retrouvé (disons le même piquées, sans crédit ni mention de l’artiste original) dans les tracklist des soundsystems ambulants des picoteros colombien, plus récemment encore c’est la chanteuse ivoirienne Sly2Sly et l’humoriste française Shirley Souagnon qui en ont fait une reprise féminine.

Aujourd’hui, Eba Aka Jerome, à plus de 70 ans passés, est retourné dans son village, où il s’occupe de ses plantations, et s’il continue de tant à autre de donner des concerts à Abidjan, il faut bien reconnaitre que ce n’est plus comme avant, et qu’il est passé à un second plan, dépassé par le coupé décalé, l’autotune, et les fessesn sans voix…

Eba Aka Jérôme – Wonderful of Africa Vol.1 : Trahison :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur “ Wonderful of Africa Vol.1 : Trahison“ de Eba Aka Jérôme, notre instant vinyle de la semaine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de “L’instant Vinyl : 93. Trahison de Eba Aka Jérôme et le Sanwi Star”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.