Emmanuel Jal, l’enfant soldat au service des éléphants

Voici une nouvelle qui va surement plaire aux protecteurs de la cause animale. Emmanuel Jal, cet ancien enfant soldat soudanais (maintenant Sud-Soudanais), qui, depuis qu’il a été rescapé des combats, dédit toute son énergie à aider à son tour les autres, par la musique, le hip-hop, mais aussi grâce à son engagement politique et humanitaire, notamment avec son association We Want Peace (WWP), réunit, dans le cadre d’une campagne intitulé #StandForElephants, des artistes africains autour de la protection des éléphants.

Le fruit de cette collaboration entre Emmanuel Jal, le rappeur kényan Juliani, la très influente chanteuse tanzanienne Vanessa Mdee, et la Congolaise Syssi Mananga, c’est « TUSIMAME », un énergique petit tube afropop, légèrement électronisant, qui souligne (en plusieurs langues, Kiswahili, Nuer, Chinois, Anglais, Français et Lingala), malgré un rythme entrainant, une réalité glaçante, celle d’une espèce en voie de disparition.

Depuis 1970, le nombre d’éléphants en Afrique est passé d’environ 1,5 million, à moins de 500 000 aujourd’hui ; on estime à environ 90, le nombre d’éléphants tué chaque jour. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette initiative, et peut-être même vous impliquer dans un des combats de Emmanuel Jal, n’hésitez pas à faire un tour sur le site internet de WWP.

 

Emmanuel Jal, Vanessa Mdee, Juliani, Syssi Mananga – “TSUNIMAME” :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « TSUNIMAME », le titre de Emmanuel Jal, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et à y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

 

1 réflexion au sujet de “Emmanuel Jal, l’enfant soldat au service des éléphants

Laisser un commentaire