El Olimpo de los Orishas, un album Afrosideral et un peu cubain tout de même

Le multi-instrumentiste et figure de proue de la nouvelle scène électronique cubaine, Kumar Sublevao Beat, simplement Kumar pour les intimes, vient d’annoncer le développement chez Wonderwheel Recordings (oui, oui les mêmes qui ont déjà soutenu des artistes comme Ghalia Benali, Pulo NDJ, ou encore Alsarah & The Nubatones) d’un nouveau projet sidéral, et même Afrosidéral, car c’est là son nom, et la parution d’un premier album, El Olimpo de los Orishas !

Et derrière ce nom à consonance mystique, et l’imagerie qui, oscillant entre Égypte antique noire et cosmos, n’est pas sans rappeler les œuvres d’un certain Sun Ra, se cache une musique qui explore l’héritage yoruba de Cuba, vu par un prisme résolument électronique qui flirte avec le dub. C’est donc aux commandes de cet ensemble électronique afro-cubain appelé Afrosideral que Kumar réussit à propulser les esprits anciens des Orishas dans l’espace, à faire flirter montuno cubaine et envolées de synthés cosmiques, et à convoquer transe et magie noire à grand renfort de percussions et de reverb…

El Olimpo de los Orishas, un album étonnant et captivant à bien des égards, dont la sortie est attendue… superstitieux s’abstenir, le vendredi 13 septembre, chez Wonderwheel Recordings, mais qui dévoile déjà quelques pans de son intimité grâce aux titres « Filho Do Mar », et « Oggun Onile » !

Afrosideral – El Olimpo de los Orishas :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « El Olimpo de los Orishas » le nouvel album d’Afrosideral, le projet du musicien cubain Kumar, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « El Olimpo de los Orishas, un album Afrosideral et un peu cubain tout de même »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.