La Back Way de la loyauté pour Spice et Vybz Kartel

Malgré la prison, malgré l’arrivé de la concurrence, de la jeunesse, et du revival reggae, malgré les quelques kilos en trop, malgré tout ça Spice et Vybz Kartel reste les patrons de l’électrique scène dancehall jamaïcaine. Et les deux artistes qui forment une équipe qui gagne, réitère leur collaboration sur un nouveau titre débordant de sexualité, « Back Way » !

Depuis « The Romping Shop », titre sur lequel le World Boss, ou en tout cas surnommé comme tel, offre un couloir vers le succès à Spice qui était alors qu’une jeune artiste encore fort méconnue, la chanteuse aux arguments rebondissants lui voue une loyauté sans faille. D’ailleurs ils collaboreront encore en 2014 sur l’énorme hit « Conjugal Visit », alors que Vybz est déjà en prison. Oui, il faut préciser pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’histoire de Vybz Kartel, que après avoir fait souffler un vent abrasif sur le dancehall jamaïcain, et d’avoir eu un parcours frayant avec le crime, les gangs, la drogue et les armes, qui lui fera fréquenter plus d’une fois les cellules de Jamaïque, le roi du Portmore Empire est arrêté en 2011, il fait face à deux accusations de meurtre, et est jugé coupable et condamné en 2014 à la prison à perpétuité.

Mais ce ne sont pas les barreaux qui restreignent la productivité de Vybz Kartel, depuis il publie régulièrement de nouveaux singles, et de nouvelles collaborations. Comme avec cette « Back Way », ou l’on peut profiter de toute la puissance du dancehall de Spice et Vybz Kartel sur une instru des plus groovy ! À noter tout de même que le système pénitencier jamaïcain permet apparemment au king de continuer de travailler, mais pas à sortir jouer dans ses clips au côté de pulpeuses danseuses ; c’est donc un sosie qui le remplace dans le visuel de « Back Way ».

Vybz Kartel ft. Spice – “Back Way” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Back Way » la dernière collaboration entre Spice et Vybz Kartel, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.