Avec Pierre Kwenders la sagacité de Douk Saga est sans fin

L’artiste congolais montréalais Pierre Kwenders et sa bantou pop sont de retour avec un nouveau clip, celui de son titre en hommage au roi du coupé décalé, et là on parle de vrai roi, pas des petits amusements de jeunes insolents aux dents longues et aux beats court(e)s, hein, on parle de Douk Saga !

Quand en 2002 la guerre a emporté la Cote d’Ivoire, ou, non, il serait plus politiquement correct de dire la crise politico-militaro-post-électorale, mais peu importe la guerre, la crise, les Gbagbo, les Ouattara, quoiqu’à l’époque ce coquin-là avançait encore à visage masqué… dans tout ce douloureux remue-ménage rythmé par les couvre-feux, et les inquiétudes sur l’avenir, il y a une frange de la jeunesse ivoirienne qui a tout envoyé balader ! Au diable la politique, au diable les militaro, au diable les coquins, les mesquins, les malins, et autres vilains, et place à la fête, à l’amusement, et à l’enjaillement ! C’est comme ça, dans les maquis d’Abidjan, qu’est né un nouveau royaume, avec ses despotes, ses rois, ses usurpateurs, et ses trahisons en tout genre, un royaume de la fête, et de la légèreté, le royaume du coupé décalé ! Et s’il y a dans ce royaume une tête couronnée qui a particulièrement marqué le game, c’est bien celle de… non arrêtez un peu avec Arafat, c’est Douk Saga, dit la sagacité !

C’est donc dans une grande fête ivoirienne sans fin, et tout de même peuplée de malembe et autres lingalateries forts agréables, que l’artiste congolais nous plonge pour, honorer la mémoire d’un des pères du coupé décalé. Fonds vert, incrust ‘ faussement mal faites, et de la sape bien clinquante, c’est comme ça que Pierre Kwenders et son équipe de contrebandier sonore, les biens nommés Moonshine, rendent un dernier hommage à Douk Saga !

Pierre Kwenders – “Douk Saga” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Douk Saga » le dernier clip de l’artiste congolais Pierre Kwenders, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.