Avec Dialectic Soul, Asher Gamedze met le jazz en état d’urgence

Avant même de commencer, il nous faut vous faire ici un avertissement, un disclaimer comme aiment dire nos amis anglophones ! Avant d’aller plus loin, avant de découvrir ce disque du batteur sud-africain Asher Gamedze, le très bon Dialectic Soul, non, pourquoi le très bon, il est plus juste de dire le génial premier album d’Asher Gamedze, dont la sortie est attendue en juillet prochain chez On The Corner ; avant même de vous lancer dans l’écoute de l’intense « State of Emergency Suite », cette volée de marches géantes, de giant steps, qui nous conduisent pendant plus de 18 minutes à l’ouverture d’un dialogue complexe et subtile entre l’âme et l’esprit, ces 18 minutes tellement géantes qu’elles ont le droit à un petit EP en trois titres en attendant la sortie de l’album ; oui, avant tout ça il nous faut vous avertir.

Vous avertir de quoi ? Vous avertir qu’il faut que vous vous prépariez une amplitude horaire suffisamment longue pour pouvoir écouter tout le disque d’une traite, et peut-être quelques fois supplémentaire encore. Vous avertir que sur ce disque vous allez être happé par un son brut, sauvage parfois, par les solos d’une batterie qui se déchaîne comme un orage dans le bush, qui déclenche des feux de brousse mémorables dans vos cœurs, des feux autour desquels viennent danser la basse Thembinkosi Mavimbela, et la voix de Nono Nkoane. Vous avertir que les cuivres tenus par Buddy Wells et Robin Fassie-Kock vont crier, hurler, gémir, gronder, siffler, déclamer jusqu’à changer quelque chose en vous, ils vont éclater, vagir, s’exclamer, feuler et proclamer jusqu’à réveiller l’ombre de Coltrane. Vous avertir aussi que cette explosion de jazz et de liberté vient tournoyer autour des fantômes du passé, et pas que celui de Coltrane, les notes fusent autour de l’Afrique, la basse vibre au cœur de l’Afrique, les grooves de la batterie crient à la liberté de l’Afrique, tandis que la trompette et le sax se fracassent sur la violence coloniale en Afrique.

Vous voilà averti, on peut maintenant commencer ce post :

Présent, passé, futur, âme et esprit… voilà le crédo d’un jazz résolument libre et puissant et d’un disque qui fera date. C’est Dialectic Soul de Asher Gamedze et ça sort en juillet chez On The Corner, soyez prêt !

Asher Gamedze – Dialectic Soul :

Asher Gamedze – State of Emergency Suite :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Dialectic Soul » le dernier disque du batteur sud-africain Asher Gamedze, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.