“Allez y aux champs”, le cri rural de Royal Sanké

Il y a quelques mois à peine, nous vous parlions de Royal Sanké, un jeune groupe de reggae guinéen qui fait souffler comme une brise d’air frais sur la scène du reggae africain, tout en marchant sur les traces de leurs grands frères, tels Takana Zion, ou encore Lyricson, pour ne citer qu’eux ; et d’ailleurs, ce dernier, Lyricson, n’est pas innocent dans cette affaire, car c’est lui qui produit le groupe.

Royal Sanké sort aujourd’hui un nouveau titre, intitulé “Allez y aux champs”… je vois déjà, sur la bouche de certain médisants, un rictus narquois se former, à la lecture de ce titre qu’ils jugeront trop simpliste. Et bien certes, ce titre est simple, mais le contexte lui est plus complexe ; car dans une Guinée qui peine à se relever de la terrible épidémie d’Ebola qui, en sus des milliers de vies qu’elle a emportés, a fortement impacté l’économie du pays, dans une Guinée où le peuple ne peut plus se tourner vers ses élites politiques, trop occupées a se déchirer pour grappiller un peu de pouvoir, trop occupées encore à vendre le patrimoine national et écologique pour quelques poignées de CFA, et bien dans cette Guinée là, comme dans de nombreux pays qui connaissent les mêmes affres, le message simple de quelques artistes engagés trouve, à n’en pas douter, une résonance.

“II est normal que celui qui vous donne à manger vous dicte également ses volontés. Regardez dans votre assiette, quand vous mangez le grain de riz, de maïs, de mil importé. C’est ça l’impérialisme.”

Thomas Sankara

C’est dans ces quelques mots de Thomas Sankara, que l’ont peut retrouver l’âme qui anime les membres de Royal Sanké, lorsqu’ils exhortent le peuple guinéen a reprendre son destin en main ; alors, peuple de Guinée, peuple d’Afrique, allons-y aux champs !!

 

Royal Sanké – “Allez-y aux champs”:

 

Si vous avez appréciez le contenu de cet article sur « Allez y aux champs » le nouveau titre des guinéens de Royal Sanké, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

2 réflexions au sujet de ““Allez y aux champs”, le cri rural de Royal Sanké”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.