Yusan, une histoire d’héritage, de métissage et de jazz

Alors que le deuxième volet de la série Coronavirus (une très mauvaise série cela dit en passant, très anxiogène) reprend plus que jamais, le groupe français au nom coréen qui veut dire héritage et à la musique qui se promène sur des rivages lointains, Yusan, affronte la tempête comme jamais, et garde son cap afro quoi qu’il arrive (et si vous êtes du côté de Paris l’on ne saurait que vous encourager à aller les voir sur scène… masqué bien entendu !)

Et c’est l’occasion de redécouvrir leur dernier EP, une véritable histoire d’amitiés et de métissage qui se tisse entre des saxophones enjoués et des trompettes parfois un brin allumées… et allumeuses aussi ! Des voix qui pop comme des bulles de savon, des rythmes antillais qui viennent se lover dans la chaleur du jazz parisien, des claps et des tanbous… voilà ce qui vous attend avec « Chiraj », « Danser », « Elastic Love », « Abanda », ou encore « I’m Gone ».

C’est chaud, ça pulse, et ça donne envie de se mélanger… et peut-être même un peu plus, Yusan est à saisir au creux de la vague !

Yusan – EP :

PS : Allez checker leurs réseaux sociaux ils ont besoin de vous pour la réalisation de leur nouveau clip, celui du titre « All Night » qui va arriver très très fort !

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur le dernier EP de Yusan, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.