Wazal, dans l’antre du lion camerounais

Le créateur franco-camerounais Joseph-Marie Ayissi Nga fête, cette année, le dixième anniversaire de la création de sa marque Wazal Couture ; un nom qui trouve ses sources dans le nom d’un parc national du Cameroun, le Waza, auquel il adjoint la lettre L, en forme de clin d’oeil au totem du pays, le lion.

Ses créations? Elles oscillent en urbanité et modernité… voir même futurisme ; certaines de ses vestes de smoking allient des matériaux plutôt agressifs comme le cuir, ou des motifs de camouflages, à des coupes et des formes géométriques, donnant ainsi à certain modèles l’impression de s’être échappés d’un film de science-fiction.

Mais, si jamais, contrairement à des célébrités comme Singuila, ou le footballeur ivoirien Romaric, vous ne trouvez pas votre plaisir avec ces vestes dignes d’un Mad Max camerounais, le catalogue de Wazal (que vous retrouverez d’ailleurs sur son shop en ligne) presente aussi quelques pièces remarquables, plus urbaines, plus fluides : des ensembles sportifs avec sarouel, ou aux motifs en jean, des t-shirts affichant la carte d’Afrique en Wax, ou encore de jolies robes pour femme.

 

Quelques images des ateliers de Wazal, réalisé par la web TV Urbantime :

 

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur Wazal Couture, la marque du franco-camerounais Ayissi Nga, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

4 réflexions au sujet de “Wazal, dans l’antre du lion camerounais”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.