La Melancolia de Jacob Gurevitsch avec une Buika à couper le souffle

Curieuse rencontre, mais en même temps tellement pertinente, et mélancolique, et c’est le cas de le dire ! Le guitariste danois Jacob Gurevitsch, habitué à promener ses cordes de nylons sur l’horizon de paysage argentin immense et soyeux, le long de bobines de vieux films italiens craquelés, et, bien sûr, sur les estrades où les danseurs et les musiciens de flamenco espagnols laissent pleurer leurs émotions, tisse ici une « Mélancolia », jolie et subtile, pour accueillir la voix sublime et à couper le souffle d’une certaine chanteuse appelée Concha Buika !

Et encore une fois, la chanteuse espagnole d’origine équato-guinéenne est à la hauteur de ses Grammy et de sa réputation de grande dame du flamenco – ou en tout cas d’un flamenco métis qui va se nourrir du jazz de la soul, et de tout un tas d’autres choses encore – et elle sublime la tendre, et parfois un peu virginale, mélancolie de Gurevitsch, avec sa voix rocailleuse et puissante, vibrante aussi. Cette voix qui s’est faites au côté des communautés gitanes de Palma de Majorque, composant, avec ses racines bubi venues d’une Guinée Équatoriale ravagé par la dictature, et la misère de l’Espagne d’alors.

Mais nous n’allons pas refaire ici le parcours de Buika, mais seulement se laisser attraper et porter par cette jolie « Melancolia » de Jacob Gurevitsch qui danse entre violons et guitares !

Jacob Gurevitsch ft Concha Buika – “Melancolia” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Melancolia » le dernier titre du guitariste Jacob Gurevitsch en feat avec la chanteuse équatoguinéenne Concha Buika, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.