La Cover : Avec Rime Salmi, le genre danse sur Batwanes Beek

Qu’elle soit fidèle, de qualité, décalée, amusante, tordue, surpassant l’original, professionnelle ou amatrice, on s’intéresse, tous les mardis, aux reprises dans toutes ses formes ; et aujourd’hui, notre intérêt se porte sur la reprise très ouverte de Rime Salmi du monument de Warda « Batwanes Beek ».

Pas facile de reprendre une chanson d’un des monuments de la musique arabe, on aurait bien dit monument de la musique algérienne pour essayer de grappiller quelques levées d’émoji drapeau vert et blanc dans les commentaires, oui oui, on vous connaît les Algériens, mais, à la vérité, cela fait bien longtemps que Warda al-Jazairia, la rose algérienne, a éclot un peu partout dans les oreilles et les cœurs des auditeurs, arabophones ou non, que ce soit à Beyrouth, à Paris, au Caire, ou chez vous. Oui, une fleur et un monument, qui a sa place sur le podium des chanteuses arabes incontournables, au côté de Oum Kalthoum, Fayrouz, ou encore Ismahan !

Alors… comment se débrouille Rime Salmi ? Oui, bien sûr il n’est pas question de mettre en concurrence ou en rivalité la jeune chanteuse canado-marocaine, et l’unique Warda… mais… à vrai dire Rime Salmi emmène la chanson « Batwanes Beek » tellement loin de l’originale que l’on peut assez aisément se laisser convaincre par le beat qui sonne afro en arrière-plan, et surtout par le fait que l’artiste se sert de cette cover pour mettre un coup de projecteur sur une communauté dont on ne parle guère du côté du monde arabe, et pour cause dans encore beaucoup de pays ses membres risqueraient, au moins, la prison pour s’afficher publiquement, les homosexuels, les LGBT+, les gars de la fanfare, ceux qui mettent leur chemise en véranda, les bardaches, transgenres, chevaliers de la jaquette, et autres homme-filles… tiens c’est fou ce qu’il ya comme qualificatifs fleuris pour définir plus ou moins péjorativement les queers… mais là n’est pas le sujet… Quoique, si, justement c’est le sujet ! Rime Salmi cherche à mettre un coup de projecteur sur cette communauté pour s’affronter aux clichés souvent terribles qui touchent les LGBT dans le monde arabe, pour mettre fin aux tabous, et essayer de faire en sorte que tout un chacun puisse vivre libre, en aimant qui il veut, et même, pourquoi pas en mettant la robe qu’il veut !

Tient d’ailleurs dans le clip qui accompagne la sortie de cette version de « Batwanes Beek », Rime a su s’entourer de quelques bons danseurs qui n’ont pas peur de dire qu’ils aiment le maquillage et les belles robes… Oui, le clip a été tourné au Canada, ils auraient sûrement eu plus de problèmes pour le faire devant les portes de la médina de Casablanca… Oui, le combat n’est pas encore gagné, mais, une rose après l’autre… on avance !

Rime Salmi – “Batwanes Beek” :

Warda – “Batwanis Beek” :

Si vous avez apprécié cette Cover du Mardi sur Rime Salmi et sa reprise de « Batwanes Beek » de Warda, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

1 réflexion au sujet de « La Cover : Avec Rime Salmi, le genre danse sur Batwanes Beek »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.