High Lights, le salon d’esthétique pop et décadent de Charlotte Adigéry

Avant toute forme d’introduction, il faut vous prévenir, même, mieux, vous avertir ! Ce qui va suivre ci-dessous, c’est-à-dire le clip de « High Lights » second extrait de Zandoli, le prochain Ep de l’artiste belgo-martiniquaise Charlotte Adigéry risque de fort de vous laisser pantois, et de laisser votre esprit chanceler votre esprit vers des horizons synthétiques et capillaires !

Il faut dire que la musique de la Martiniquaise élevée sur la scène gantoise (rapport à la ville de Gand en Belgique, pas à un quelconque étrange fétichisme des gants) a de quoi surprendre. Aussi bien inspiré par le surréalisme belge que par la Martinique et les milieux afropéens, elle réussit à fusionner la pop, en tant que musique populaire, à pop, l’onomatopée pétillante ! Dans ce dernier « High Lights », la chanteuse nous embarque avec son savoureux mélange de pop décadente, de RnB suave, et de fébrilité électronique, dans un univers bien singulier, qui ressemble curieusement à… un salon de coiffure afro ! Et en plus d’y passer un très bon moment, si vous vous laissez prendre par le refrain vous risquez fort d’apprendre toutes les variétés de mèche et de tissage qu’on trouve aujourd’hui sur le marché !

En attendant la sortie de ce prometteur Zandoli de Charlotte Adigéry, qui est attendu le 8 février prochain chez Deewee et PIAS, n’hésitez pas à vous perdre dans l’étrange et lascive danse steam-vaudou du premier et néanmoins très bon clip extrait de l’EP, « Paténipat ».

Charlotte Adigéry – “High Lights” :

Charlotte Adigéry – “Paténipat” :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Zandoli » le prochain EP de Charlotte Adigéry, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.