L’Exta Machine devoile sa Segunda Parte presque extra et surtout cumbia

On file a Monterrey au Mexique pour découvrir le Segunda Parte du crew Exta Machine et leur son… extra, non Exta, électronique et cumbia ! Ouais, de l’electro cumbia, encore et encore, rien de très original sous la boule à facette… quoi que peut-être un peu ! Car il faut dire que dans sa manière de produire ses expérimentations de cumbia teintée d’électronique en tout genre, de dub, de crépitement et autres beats qui vient se briser sur nos hanches, l’Exta Machine qui se veut un des fiers défenseurs du son de Monterrey, en profite pour nous faire découvrir l’une des moutures locales de la cumbia, la cumbia rebajada !

Souvent, en matière de musique les innovations arrivent… comme ça, avec le hasard, une expérimentation qui réussit, et plus souvent encore avec une expérimentation qui rate, ou un accident… une guitare qui lâche, un ampli qui tombe ou une main prise dans une presse… et avec la cumbia rebajada il en va de même. À en croire son créateur, Sonido Dueñez, tout a commencé à une fête… oui un accident et une fête au Mexique… ça fait un peu début de télénova tout ça, mais peu importe ! À cette fête, Dueñez comme tout bon sonideros qui se respecte enchaîne les disques de cumbia, fait parler les corps des danseurs épris des rythmes colombiens, et… et… l’accident, le bon vieil ampli commence à crachouiller mou, la panne ? Non ! C’est le moteur de la platine qui a pris un coup de chaud, elle tourne au ralenti… et la frénétique cumbia colombienne avec ! Mais plutôt que de déplaire au public, cette version accidentellement chopped and screwed comme dirait nos amis amateurs de hip-hop plaît au public et il en redemande, encore et encore, les soirées s’enchaînent, les cassettes rippées aussi, et…

Et revenons à Exta machine et leur Segunda Parte ! Petit EP qui fait suite à une première parte paru l’an dernier sous le nom Exta Sound Machine, ce deuxième volet fait la part belle aux cliquetis ralentis de la cumbia rebajada propice aux fusions en tout genre. On y trouve sur les quelque trois titres qui le composent quelques invités, au rang desquels vous pouvez compter sur le duo MXCL – Mexcal, mais aussi Bicho Sanchez, Melvin Trap, ou encore Racaillep.

Exta Machine – Segunda Parte :

Si vous avez apprécié le contenu de cet article sur « Segunda Parte » le dernier EP de l’artiste mexicain Exta Machine, n’hésitez pas à visiter notre page facebook et a y réagir, et pourquoi pas même nous encourager d’une petite mention « j’aime ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.